May 25, 2018 / 4:20 PM / 5 months ago

LEAD 1-Giuseppe Conte peine à former son gouvernement en Italie

(Actualisé avec entretien informel avec Mattarella)

ROME, 25 mai (Reuters) - Giuseppe Conte peinait vendredi à former son gouvernement dans le cadre d’un accord entre la Ligue (extrême-droite) et le Mouvement 5 Etoiles (populiste) en Italie alors que les marchés s’inquiètent de la constitution d’un gouvernement eurosceptique dont la politique menacerait les fragiles finances publiques italiennes.

Conte, nouveau venu en politique qui ne dispose d’aucune expérience de gouvernement, a rencontré le président de la République Sergio Mattarella pour des “entretiens informels”, indique une source au sein du M5S.

Cette rencontre n’était pas destinée à présenter son cabinet au chef de l’Etat, a ajouté cette source.

Avant cette entrevue, Giuseppe Conte avait eu des entretiens dans la journée avec le président de la Banque d’Italie Ignazio Visco et avec ses soutiens politiques pour établir une liste de ses ministres.

La rencontre s’est achevée sans accord, indiquent des sources politiques, le point de blocage semblant être la désignation du futur détenteur du portefeuille de l’économie.

La Ligue et le M5S souhaitent que ce poste revienne à l’économiste Paolo Savona, 81 ans, qui doute de la pertinence du maintien de l’Italie dans la zone euro.

Sergio Mattarella a clairement indiqué qu’il n’était pas favorable à ce choix et pourrait y opposer un refus. Selon une source politique, le chef de file de la Ligue, Matteo Salvini, a refusé de faire machine arrière.

“Personne ne devrait avoir peur du changement”, a-t-il affirmé dans une brève déclaration, ajoutant qu’il travaillait à un gouvernement qui fasse de l’Italie “un acteur en Europe et dans le monde”.

Une source proche du M5S a fait savoir qu’il était peu probable que Giuseppe Conte soit en mesure de présenter son gouvernement vendredi comme cela était attendu.

Les ministres du gouvernement de centre-gauche qui gère les affaires courantes ont débarrassé leurs bureaux vendredi pour laisser la place aux nouveaux arrivants.

Le ministre italien de l’Economie sortant Pier Carlo Padoan a mis en garde Conte, un professeur d’économie de 54 ans, contre le danger de sous-estimer le pouvoir des marchés.

“L’aspect le plus inquiétant du programme sur lequel travaille ce gouvernement est la sous-estimation des conséquences de certains choix”, a dit Padoan dans un entretien publié par le journal Il Sole 24 Ore.

Crispian Balmer et Giuseppe Fonte; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below