May 24, 2018 / 8:23 PM / 5 months ago

LEAD 1-Netflix dépasse pour la 1ère fois Disney en valeur boursière

(Actualisé avec cours de clôture, capitalisation AT&T/Time Warner)

SAN FRANCISCO, 24 mai (Reuters) - La capitalisation boursière de Netflix a atteint jeudi le montant record de 153 milliards de dollars (130 milliards d’euros), dépassant pour la première fois celle de Walt Disney pour faire du géant de la vidéo en ligne le numéro un mondial du divertissement.

Porté par une offre de plus en plus importante de contenus originaux qui attirent des millions de nouveaux clients, dont beaucoup tournent le dos aux classiques câblo-opérateurs, le cours de Bourse de Netflix a grimpé de 82% depuis le début de l’année.

Le titre a atteint jeudi un record de 354 dollars avant de clôturer à 349,29, en hausse de 1,33% sur la séance.

Depuis ses débuts en Bourse en 2002, quand il n’était encore qu’un vendeur et loueur de DVD livrés à domicile, Netflix a vu son cours de Bourse grimper de 33.000% et est devenu une valeur incontournable sur le Nasdaq au même titre que les Apple , Amazon, Alphabet et autre Facebook .

Disney, par comparaison, a perdu 5% de sa valeur sur l’année écoulée, reflétant les difficultés des géants mondiaux du divertissement à s’adapter au boom de la vidéo en ligne.

Le groupe de Burbank (Californie), dont la capitalisation boursière est actuellement de 152 milliards de dollars, a entrepris de proposer son propre service de streaming pour une clientèle familiale et va cesser de mettre ses films nouveaux sur la plate-forme de Netflix à compter de 2019.

Ces dernières semaines, la capitalisation boursière de Netflix avait déjà dépassé celle du principal câblo-opérateur américain, Comcast, propriétaire de NBC et d’Universal Pictures, qui “pèse” actuellement 145 milliards de dollars à Wall Street.

L’opérateur télécoms AT&T et Time Warner, la maison mère de CNN, affichent ensemble une capitalisation boursière de 274 milliards de dollars mais attendent toujours le feu vert des autorités à leur projet de fusion annoncé en 2016.

Certains de sa capacité à gagner de nouveaux clients, les investisseurs mettent le prix pour avoir Netflix dans leurs portefeuilles. Les données de Thomson Reuters montrent que le titre se paie 98 fois le bénéfice estimé à 12 mois, à comparer à un multiple de 14 pour Disney et Comcast. (Noel Randewich, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below