May 23, 2018 / 1:56 PM / in 3 months

POINT MARCHÉS-Wall Street baisse encore, l'aversion au risque de retour

* Le Dow perd 0,31%, le S&P 500 0,35%, le Nasdaq 0,31%

* Doutes sur le commerce et repli du pétrole

* Le marché attend le compte rendu de la Fed à 18h00 GMT

23 mai (Reuters) - La Bourse de New York poursuit mercredi en début de séance le repli entamé la veille, victime d’un regain d’aversion au risque face aux doutes sur les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, un mouvement amplifié par le repli des cours du pétrole.

L’indice Dow Jones perd 77,18 points, soit 0,31%, à 24.757,23 points un quart d’heure environ après le début des échanges. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,35% à 2.714,98 points et le Nasdaq Composite prend 0,31% à 7.355,34 points.

L’optimisme suscité lundi par les déclarations de Washington sur l’évolution des discussions avec Pékin en vue d’éviter une guerre commerciale s’est évanoui lorsque Donald Trump s’est dit insatisfait de la tournure des pourparlers.

“Nous ne nous attendons pas à ce que la Chine propose des concessions importantes qui contrediraient sa stratégie de développement à long terme”, commente Nomura. “Le résultat final dépendra sans doute de la volonté du président Trump d’accepter une évolution modeste des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.”

Nombre d’investisseurs préfèrent donc se replier sur des actifs jugés plus sûrs que les actions, à commencer par les bons du Trésor américain: le rendement des Treasuries à dix ans recule de près de quatre points de base à 3,0265%.

L’heure est aussi au repli sur les marchés d’actions européens, également pénalisés par l’incertitude politique en Italie; l’indice large Stoxx 600 abandonne 1,05%, le CAC 40 à Paris 1,32% et le Dax à Francfort 1,6%.

LE DOLLAR EN HAUSSE AVANT LES “MINUTES” DE LA FED

Parallèlement, les cours du pétrole poursuivent leur reflux, favorisés par les spéculations sur une possible augmentation de l’offre de l’Opep dès le mois prochain.

Le Brent cède 0,67% à 79,04 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,36% à 71,94 dollars. L’indice S&P du secteur de l’énergie recule de 0,7%.

Sur le marché des changes, le dollar s’apprécie de 0,4% face à un panier de devises de référence; l’euro cède quant à lui 0,59% face au billet vert à 1,1708.

La monnaie unique souffre tout à la fois des risques liés à la situation politique en Italie et des chiffres décevants des indices PMI flash, qui suggèrent un tassement de la croissance économique.

Les cambistes attendent à 18h00 GMT le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale,

Aux valeurs à Wall Street, le groupe de médias Comcast perd 1,69% après avoir confirmé envisager une offre en numéraire sur les activités dont Twenty-First Century Fox a conclu la vente à Walt Disney, une opération de plus de 52 milliards de dollars.

Twenty-First Century Fox gagne 1,23% tandis que Disney baisse de 0,99%.

Le distributeur Target abandonne 4,81% après des trimestriels inférieurs aux attentes alors que Lowe’s, numéro deux des magasins de bricolage aux Etats-Unis, prend 7,99% après la confirmation de ses prévisions en dépit d’un début d’année ralenti par des conditions climatiques défavorables.

Recherchés après leurs résultats, Tiffany’s et Ralph Lauren bondissent respectivement de 15,17% et 9,12%. Le joaillier a inscrit un record dans les premiers échanges.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Marc Angrand, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below