May 18, 2018 / 2:01 PM / 4 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street hésite, le commerce et les techs pèsent

* Le Dow Jones gagne 0,07%, le S&P-500 perd 0,1% et le Nasdaq 0,2%

* L’indice dollar prend 0,28%, l’euro recule

* Pékin dément proposer de réduire le déficit commercial américain

* Google et Applied Materials pèsent sur la tendance

par Laetitia Volga

PARIS, 18 mai (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert vendredi sur une note hésitante, freinée par les inquiétudes entourant les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et par les valeurs technologiques, qui reculent avec Google et les semi-conducteurs.

L’indice Dow Jones est quasiment inchangé (+18,32 points, soit 0,07%, à 24.732,30 points) quelques minutes après l’ouverture.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, perd 0,1% à 2.717,28 points et le Nasdaq Composite cède 0,2% à 7 367,66 points.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a démenti vendredi les rumeurs selon lesquelles Pékin aurait proposé de réduire de 200 milliards de dollars le déficit commercial des Etats-Unis, permettant ainsi d’éviter une guerre commerciale entre les puissances économiques, une perspective qui agite les marchés depuis plusieurs mois.

Les discussions se poursuivent, a ajouté un porte-parole du ministère chinois en notant qu’elles avaient été pour l’heure “constructives”.

Sur le marché des changes, le dollar avance de 0,28% face à un panier de devises de référence dont l’euro, qui lui cède 0,26% et repasse sous la barre de 1,18 dollar.

Les investisseurs européens ont mal accueilli la publication de l’accord de gouvernement entre la Ligue et le Mouvement 5 Etoiles (M5S), les deux partis en passe de former un gouvernement, qui n’évoque certes pas une sortie de l’euro ou un effacement partiel de la dette publique mais envisage entre autres une réforme en profondeur de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur les sociétés ainsi que l’instauration d’un revenu universel mensuel de 780 euros.

Le rendement des obligations souveraines italiennes à 10 ans poursuit donc sa progression en prenant environ neuf points de base, à un pic de sept mois. L’indice de la Bourse de Milan perd 1,33%, à un creux d’un mois.

Les autres principaux marchés actions européens sont dans le rouge également: le CAC 40 perd 0,07%, le Dax 0,19% et le Footsie londonien 0,14%.

APPLIED MATERIALS ET GOOGLE PESENT SUR LES TECHS

Aux valeurs américaines, Alphabet abandonne 1,01% alors que CBS News doit diffuser dimanche un reportage sur les pratiques anticoncurrentielles de la maison-mère de Google.

Applied Materials cède 8,38% après l’annonce de prévisions trimestrielles décevantes du fabriquant de puces, qui suscite de nouvelle inquiétudes sur le ralentissement de la demande de smartphones.

L’indice des semi-conducteurs recule de 0,91% et celui sur les valeurs technologiques de 0,22%.

Baidu abandonne 6,92% après l’annonce de la démission de son directeur général, Lu Qi.

Autres valeurs en baisse, Nordstrom recule de 9,37% et Campbell Soup de 11,4% après leur résultats trimestriels et une baisse des prévisions annuelles en ce qui concerne le fabricant de soupes, qui voit sa PDG démission.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut s’acheminent vers leur sixième semaine de hausse consécutive, soutenus par une demande forte, des sanctions éventuelles contre l’Iran, une chute de la production au Venezuela et des perturbations au Nigeria.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below