May 17, 2018 / 3:47 AM / 6 months ago

CORR-L'avocat de Trump a demandé $1 million au Qatar fin 2016-presse

(Corrige les dates au §4)

WASHINGTON, 17 mai (Reuters) - L’avocat du président américain Donald Trump, Michael Cohen, a demandé au gouvernement qatari au moins 1 million de dollars (845.000 euros) en décembre 2016 pour avoir des contacts au sein de la future administration Trump, rapporte le Washington Post.

Le Qatar a décliné l’offre de Michael Cohen, faite quelques semaines avant le début du mandat de Donald Trump le 20 janvier 2017, rapporte le Washington Post mercredi, sur la foi de plusieurs personnes au fait du dossier.

Le Post et d’autres médias ont également rapporté mercredi que Michael Cohen avait demandé de l’argent à Ahmed al Roumaihi, alors à la tête de la division des investissements du fonds souverain du Qatar.

Michael Cohen a fait cette demande début décembre au Peninsula Hotel de New York, puis les deux hommes ont à nouveau parlé en marge d’une réunion à la Trump Tower le 12 décembre.

Ahmed Al Roumaihi se trouvait à la tour Trump avec une délégation qatarie qui comprenait le ministre des Affaires étrangères, le cheikh Mohamed al Thani, a indiqué le Post.

Le chef du fonds souverain qatari a expliqué à Michael Cohen que le Qatar pensait investir dans le projet de développement des infrastructures annoncé par le futur président, précise le quotidien américain. Michael Cohen a alors offert d’aider le Qatar à trouver des projets moyennant un paiement initial d’un million de dollars, indique le journal.

La semaine dernière, des sociétés internationales ont reconnu avoir payé Michael Cohen, qui était l’avocat de Donald Trump depuis une dizaine d’années et se définissait lui-même comme “facilitateur”.

Le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis a déclaré avoir versé à l’avocat près de 1,2 million de dollars. La compagnie de télécommunications américaine AT&T a dit voir donné 600.000 dollars et la Korea Aerospace Industries a dit l’avoir engagé pour 150.000 dollars.

Novartis et AT&T ont déclaré avoir été contactés à ce sujet fin 2017 par le bureau du procureur spécial américain Robert Mueller à propos de ce dossier.

Mueller étudie une possible collusion entre l’équipe de campagne présidentielle de Donald Trump en 2016 et la Russie.

Les procureurs enquêtent sur Michael Cohen pour d’éventuelles fraudes bancaires et fiscales, d’éventuelles violations du code électoral liées à un versement d’argent à la star du porno Stormy Daniels, et peut-être sur d’autres questions liées à la campagne présidentielle de Donald Trump, a-t-on appris de source proche du dossier. (Eric Beech; Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below