May 15, 2018 / 3:49 PM / 7 months ago

L'OMC juge que l'UE n'a pas supprimé toutes les aides à Airbus

GENEVE, 15 mai (Reuters) - L’Organisation mondiale du Commerce (OMC) a jugé mardi que l’Union européenne n’avait pas tenu compte des demandes de suppression de toutes les aides publiques à Airbus, ce qui a incité Washington à brandir la menace de sanctions visant des produits européens tant que l’UE n’aura pas arrêté de “porter atteinte aux intérêts des Etats-Unis”.

Pour l’OMC;, l’UE n’a pas supprimé toutes les aides publiques à l’A380, le plus gros avion de ligne mondial, et à l’A350, ce qui a affecté Boeing et les salariés du secteur aéronautique aux Etats-Unis.

Elle ajoute que “l’Union européenne et certains États membres ne se sont pas conformés aux recommandations et décisions de l’ORD (organe de réglement des différents) et, en particulier, à l’obligation (...) de prendre des mesures appropriées pour éliminer les effets défavorables ou de retirer la subvention”, écrit l’OMC dans son jugement.

Réagissant à cette décision, la Commission européenne a assuré qu’elle allait rapidement prendre des mesures pour se mettre en conformité avec les règles de l’OMC concernant les aides publiques restantes accordées à Airbus.

Ce dernier a appelé de son côté à un règlement négocié.

En Bourse, l’action Airbus a nettement reculé après ces annonces et cédait 0,86% à 96,25 euros à la clôture des marchés européens.

Tim Hepher, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below