May 15, 2018 / 3:19 PM / 6 months ago

LEAD 1-Les USA cherchent un accord commercial avec la Chine, assure Kudlow

(Actualisé tout du long)

TOKYO/WASHINGTON, 15 mai (Reuters) - Les Etats-Unis espèrent trouver un accord commercial avec la Chine, a déclaré mardi le conseiller économique de la Maison blanche, Larry Kudlow, alors que les négociations entre les deux Etats reprennent cette semaine à Washington.

Lors d’une interview organisée par Politico, Larry Kudlow a apporté son soutien aux efforts déployés par le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, pour trouver un accord avec Pékin.

“Il cherche à trouver un accord, je lui apporte mon soutien, sans réserve, car je pense que ce sera un bon accord. Il a mon soutien”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’aucun accord n’avait été trouvé pour l’instant.

“Les deux parties doivent essayer de réduire le plus possible les droits de douane (…) et d’abaisser toutes les barrières commerciales non tarifaires”, a-t-il poursuivi, précisant que des échanges libres et ouverts étaient la solution.

Donald Trump a menacé d’imposer des droits de douane de 150 milliards de dollars sur les importations de produits chinois, et la Chine a menacé de riposter en visant les exportations américaines, notamment dans le soja et l’aéronautique.

Mais il a assoupli sa position lundi en défendant sa décision, vivement critiquée par les parlementaires républicains et démocrates, de reéxaminer les pénalités imposées à ZTE , pour avoir enfreint les sanctions imposées à l’Iran, soulignant que l’équipementier télécoms chinois était un acheteur important pour les fournisseurs américains de pièces détachées.

“Les négociations commerciales avec la Chine se poursuivent. Ils ont réalisé des centaines de milliards de dollars de bénéfices grâce aux Etats-Unis, pendant des années. Restez à l’écoute”, écrit-il sur Twitter.

ENCORE “TRES ELOIGNES” D’UN ACCORD

Plus tôt mardi, l’ambassadeur des Etats-Unis en Chine assurait que les Etats-Unis souhaitaient voir la Chine établir un calendrier pour l’ouverture de ses marchés aux exportations américaines, les positions des deux pays restant “très éloignés.

“Les Chinois ont dit : ‘nous voulons voir les détails’. Nous leur avons donné toutes les précisions en matière de commerce. Donc, ils ne peuvent pas dire qu’ils ne savent pas ce que nous demandons”, a dit Terry Branstad lors d’une conférence à Tokyo.

“Nous sommes toujours très éloignés les uns des autres”, a-t-il ajouté.

Selon lui, la Chine n’a pas tenu ses promesses en matière d’ouverture des secteurs de l’assurance et des services financiers et de réduction des droits de douane dans le domaine automobile.

“Il y a de nombreux domaines dans lesquels la Chine a promis de le faire mais elle ne l’a pas fait. Nous voulons voir un calendrier, nous voulons que cela se produise tôt ou tard”, a déclaré l’ambassadeur.

Terry Branstad a également déclaré que le président américain Donald Trump aimerait constater une “augmentation spectaculaire” des exportations de produits alimentaires américains vers la Chine.

“Nous aimerions que la Chine soit aussi ouverte que les Etats-Unis”, a-t-il déclaré.

L’administration Trump réclame entre autres une réduction de 200 milliards de dollars de l’excédent commercial chinois avec les États-Unis ainsi que des droits de douane en forte baisse. (Leika Kihara; Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below