May 15, 2018 / 12:23 PM / 5 months ago

Gestion-Les investisseurs surveillent le seuil de 3,6% sur le 10 ans US - BAML

PARIS, 15 mai (Reuters) - Les gérants évaluent désormais à 3,6% le seuil critique sur le rendement des Treasuries à dix ans, qui les pousserait à délaisser les actions au profit des obligations, montre mardi l’enquête mensuelle de Bank of America Merrill Lynch (BAML).

Cette enquête, réalisée entre le 4 et le 10 mai auprès de 223 professionnels représentant 643 milliards de dollars d’actifs sous gestion, intervient après que le rendement des emprunts d’Etat américains à dix ans a franchi fin avril la barre des 3% pour la première fois depuis janvier 2014.

Il évolue depuis autour de ce seuil pour s’afficher mardi à 3,0263%, non loin d’un pic récent à 3,035%.

Selon l’enquête mensuelle de BAML, une large majorité des gérants interrogés (79%) tablent sur une inflation plus élevée dans les douze prochains mois.

Très peu d’entre eux (2%) s’attendent toutefois à une récession en 2018, le consensus étant plutôt sur le second semestre 2019 ou la première partie de 2020.

La perspective d’une poursuite de la croissance explique en partie, selon BAML, l’appétit pour le risque toujours présent, bien que modéré, des investisseurs. La proportion de positions surpondérant les actions dans les portefeuilles a progressé de cinq points, à 34%.

Parallèlement, le niveau de liquidités dans les portefeuilles a été réduit, à 4,9% contre 5%, mais reste au-dessus de sa moyenne historique de 4,5%.

“Bien que les niveaux de cash restent élevés et que l’optimisme sur la croissance soit au plus bas depuis deux ans, une majorité d’investisseurs indiquent qu’il reste un potentiel d’appréciation dans ce marché d’actions haussier et ne voient pas de signes de récession prochainement”, explique Michael Hartnett, responsable de la stratégie d’investissement chez BAML.

“Les gérants de fonds pensent que le rally du mois de mai peut se poursuivre à court terme”, ajoute-t-il.

Les investisseurs continuent en particulier à investir dans les “FAANG” (Facebook, Amazon, Apple, Netflix, Google) et les “BAT” (Baidu, Alibaba, Tencent), qui reste le thème d’investissement favori pour le quatrième mois consécutif.

En revanche, l’enthousiasme des derniers mois pour les marchés d’actions émergents se tarit: la proportion de gérants qui surpondèrent cette classe d’actifs est tombée à 16% contre 27% le mois précédent, son plus bas niveau depuis novembre 2016.

Blandine Hénault, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below