May 15, 2018 / 9:58 AM / 7 months ago

BOURSE-Eutelsat plonge, des analystes parlent d'avertissement déguisé

PARIS, 15 mai (Reuters) - Le titre Eutelsat chute mardi en Bourse, des analystes parlant d’avertissement déguisé sur le chiffre d’affaires après la publication de prévisions annuelles difficiles à lire.

L’action Eutelsat perd 10,8% à 16,435 euros à 11h53, la plus forte baisse de l’indice parisien SBF 120 (-0,09%) derrière Iliad (-16,86%).

Le titre accuse un repli de plus de 14% depuis le début de l’année.

Dans le sillage de la chute d’Eutelsat, l’action de son concurrent SES abandonne 4,84% à 13,065 euros.

Eutelsat a annoncé lundi redouter une baisse de son chiffre d’affaires 2017-18 pouvant aller jusqu’à environ 3,5% si des revenus espérés de la commercialisation de capacités satellitaires ne se matérialisaient pas.

L’opérateur de satellites, confronté à un marché difficile, précise toutefois dans un communiqué avoir identifié des opportunités qui lui permettraient de se situer dans sa fourchette actuelle (-1%/-2%) pour l’exercice au 30 juin.

“La prévision de chiffre d’affaires 2018 est abaissée, mais pas officiellement”, relèvent les analystes de Barclays, qui restent à “pondération en ligne” sur le titre mais abaissent leur objectif de cours de 9%, à 18,30 euros contre 20,10 euros précédemment.

Barclays situe sa prévision de contraction du chiffres d’affaires 2018 dans une fourchette de -2,4% à -3,5%, ce dernier chiffre étant qualifié de “scénario du pire”.

“L’échec probable à atteindre l’objectif de croissance 2018, après déjà un avertissement au premier trimestre 2018, pose des questions sur les perspectives de croissance future”, lit-on dans la note de l’intermédiaire.

Eutelsat avait en effet averti sur son chiffre d’affaires annuel le 26 octobre dernier, à l’occasion de ses résultats au premier trimestre de son exercice décalé, provoquant déjà l’effondrement de son titre en Bourse.

Lors de la présentation, lundi, de ses résultats au troisième trimestre de son exercice, Eutelsat a dit espérer des opportunités d’”autres revenus” au T4, soit des revenus exceptionnels qui lui permettraient d’atteindre ses objectifs.

En l’absence de ces “autre revenus”, la contraction annuelle du chiffre d’affaires pourrait atteindre 3,5%, a ajouté le groupe.

Morgan Stanley, qui reste à “surpondérer” sur la valeur, fait la même analyse que Barclays sur l’évolution du chiffre d’affaires sur l’exercice en cours et appelle les investisseurs à se focaliser sur les perspectives de croissance organique au-delà de 2018.

Eutelsat a dit lundi prévoir une légère croissance du chiffre d’affaires à taux de change et périmètre constants à partir de 2018-19.

Les avis des intermédiaires sur les perspectives du titre varient beaucoup. Ainsi, si Morgan Stanley reste à “surpondérer”, RBC Capital Markets maintient son conseil à “sous-performer” et abaisse en outre son objectif de cours d’un euro, à 16 euros.

RBC pointe notamment un chiffre d’affaires trimestriel en recul de plus de 3% et qualifie de “faibles” les fondamentaux du groupe.

Les analystes de Jefferies, qui restent à “achat” sur le titre, partagent les avis de leurs confrères sur les prévisions à court terme mais soulignent des perspectives optimistes à plus long terme, notamment pour le satellite Hotbird, qui diffuse des images vidéo de haute définition et dont Eutelsat est l’opérateur.

Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below