March 9, 2018 / 2:48 PM / 8 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street monte, rassurée sur la menace inflationniste

* Le Dow Jones gagne 0,53%, le S&P 500 0,52%, le Nasdaq 0,6%

* 313.000 emplois créés aux USA au février contre 200.000 attendus

* Le salaire horaire moyen a augmenté de 0,1% seulement

par Marc Angrand

9 mars (Reuters) - La Bourse de New York évolue en hausse en début de séance vendredi après la publication des statistiques mensuelles du marché américain du travail, la faiblesse de la hausse des salaires éloignant au moins provisoirement la menace d’une accélération de l’inflation et de la hausse des taux.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones gagne 132,56 points, soit 0,53%, à 25.027,77, repassant ainsi les 25.000 points pour la première fois depuis huit jours. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,52% à 2.753,21 points et le Nasdaq Composite prend 0,6% à 7.472,22 points.

Selon le rapport mensuel du département du Travail, le salaire horaire moyen aux Etats-Unis a augmenté en février de 0,1% par rapport à janvier et de 2,6% en rythme annuel, alors que les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne des hausses de 0,2% et 2,8%.

Le chiffre des créations d’emploi non-agricoles ressort à 313.000 contre 200.000 attendues.

Il y a un mois, la hausse plus forte qu’attendu des salaires avait alimenté la spéculation sur une possible accélération de la hausse des taux d’intérêt aux Etats-Unis, ce qui avait fait monter le dollar et les rendements obligataires, et reculer les marchés actions.

“Le ralentissement de la hausse du salaire moyen en février réduit en partie la pression”, commente James Ingram, gérant de MB Capital. “Mais la création de plus de 300.000 emplois en février suggère qu’elle reviendra dans les mois à venir.”

LES SIDÉRURGISTES EN HAUSSE, MATTEL ET HASBRO EN BAISSE

Le rendement des Treasuries à dix ans est en hausse après le rapport sur l’emploi à 2,9011% contre 2,875% environ juste avant les statistiques; le dollar, lui, est pratiquement inchangé face à un panier de devises de référence mais en légère hausse face à l’euro, qui oscille autour de 1,23 dollar.

Interrogé par la chaîne de télévision CNBC juste après la publication des chiffres de l’emploi, Charles Evans, le président de la Réserve fédérale de Chicago, a déclaré vouloir rester prudent en matière de taux d’intérêt, en soulignant la faiblesse persistante de l’inflation.

Les Bourses européennes, hésitantes avant les statistiques de l’emploi, suivent la tendance de Wall Street: l’indice Stoxx 600 gagne 0,3% et à Paris, le CAC 40 prend 0,31%. A Francfort, le Dax cède toutefois 0,2%, plombé par la chute de 5,2% de Lufthansa après ses chiffres de trafic de février.

Aux valeurs américaines, les sidérurgistes montent au lendemain de la décision de Donald Trump de mettre en oeuvre dans deux semaines de lourds droits de douane sur l’acier et l’aluminium aux Etats-Unis. US Steel prend 1,92%, AK Steel 1,28%.

Le compartiment de l’énergie bénéficie de la hausse de plus de 1% des cours du pétrole: l’indice sectoriel S&P prend 1,13%.

A la baisse, les fabricants de jouets Mattel et Hasbro perdent respectivement 6,95% et 3,6% après des informations de presse évoquant une mise en liquidation du distributeur Toys ‘R Us faute d’accord avec ses créanciers.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Edité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below