March 8, 2018 / 8:12 PM / 2 months ago

Showroomprivé-Rentabilité en baisse, mise sur son partenaire Carrefour

PARIS, 8 mars (Reuters) - Showroomprivé a fait état jeudi d’une rentabilité en nette baisse en 2017 et a annoncé les grandes lignes d’un plan de performance à horizon 2020 pour doper sa croissance, économiser ses coûts et tirer profit de son partenariat avec son nouvel actionnaire Carrefour .

Le spécialiste du déstockage de mode sur internet a creusé sa perte nette l’an dernier, à -5,2 millions d’euros contre -0,3 million en 2016, et son Ebitda a chuté de 53,8% à 13,1 millions d’euros (marge d’Ebitda à 2% contre 5,2%).

Hors Saldi Privati, acquis fin 2016, l’Ebitda ressort à 16,2 millions et la marge opérationnelle baisse de 2,8 points à 2,6%.

Le groupe impute cette baisse de rentabilité à un manque d’efficacité commerciale, des coûts logistiques plus importants, des investissements pour renforcer notamment ses équipes à l’international et une structure de coûts calibrée pour une croissance qui s’est avérée plus faible qu’attendu.

Showroomprivé affiche néanmoins un chiffre d’affaires annuel de 655 millions d’euros, en hausse de 21% par rapport à 2016 et en croissance organique de 13%.

Le groupe a l’intention de se concentrer cette année sur son plan Performance 2018-2020, “dont les effets vont se faire sentir progressivement à partir de la seconde moitié de l’année”, dit-il dans un communiqué.

D’ici 2020, il entend “tirer profit du partenariat avec Carrefour : renforcement de l’offre, déploiement d’un réseau Click & Collect, opérations de marketing croisées, partenariat autour de la data”.

En décembre, Showroomprivé avait prévu la présentation d’un nouveau plan d’action opérationnel lors de ses résultats annuels. Depuis, le groupe de distribution Carrefour a pris environ 17% de son capital dans le cadre d’un partenariat stratégique et Showroomprivé a déclaré jeudi qu’il mettrait à jour ses objectifs pour 2020 dans le cadre de ses résultats semestriels.

Pour améliorer l’efficacité opérationnelle, le plan prévoit notamment dès cette année une réorganisation autour de six pôles d’expertise, une nouvelle politique de partenariats avec les marques stratégiques du groupe et le recrutement de 40 ingénieurs pour renforcer les équipes de data.

A horizon 2020, il veut “livrer mieux, plus vite et à moindre coûts” et “développer de nouvelles sources de revenus et de marges”. Il prévoit ainsi d’internaliser une partie des activités logistiques via un investissement de 11 millions d’euros dans un entrepôt mécanisé, ce qui devrait permettre de réduire de 40% les coûts par commande sur environ 20% des flux.

Le communiqué : bit.ly/2HisaAo

Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below