March 5, 2018 / 9:55 AM / 5 months ago

Merkel salue le "oui" du SPD et veut un gouvernement sans tarder

BERLIN, 5 mars (Reuters) - Angela Merkel a salué la décision des adhérents du parti social-démocrate allemand (SPD) d’approuver la formation d’une coalition avec les conservateurs de la CDU/CSU et a souhaité que le nouveau gouvernement puisse se mettre rapidement au travail.

“Nous voyons et entendons chaque jour que l’Europe doit se renforcer et l’Allemagne doit parler d’une voix forte avec la France et les autres Etats membres”, a commenté la chancelière allemande qui est prête à entamer un quatrième mandat.

Angela Merkel a mis en exergue plusieurs questions essentielles telles que la politique commerciale internationale, dont de nombreux emplois dépendent en Allemagne, la concurrence avec la Chine et la situation en Syrie.

Elle a insisté sur la nécessité pour le nouveau gouvernement de se mettre au travail très rapidement.

“De très bonnes fondations ont été posées pour un travail commun au sein du gouvernement” après l’approbation d’une nouvelle “grande coalition” par 66% des adhérents du SPD, a-t-elle jugé.

Les sociaux-démocrates qui ont enregistré un score historiquement bas lors des élections législatives de septembre dernier avaient eu, dans un premier temps, l’intention de retourner dans l’opposition.

Les dirigeants du SPD ne souhaitaient pas prolonger les quatre années de partage du pouvoir avec la CDU entre 2013 et 2017.

Angela Merkel, dont le parti était arrivé en tête du scrutin malgré son plus mauvais score depuis 1949, avait d’abord tenté de rallier les libéraux du FDP et les écologistes.

Plusieurs semaines de négociations avaient débouché sur un échec et la chancelière avait dû se tourner vers ses anciens alliés afin de reconduire une coalition gauche-droite. Une telle alliance avait également été au pouvoir entre 2005 et 2009.

Le taux de participation à la consultation organisée par voie postale par le SPD a été de 78% des 464.000 membres du parti appelés à se prononcer sur l’accord du gouvernement noué le 7 février avec les conservateurs.

Michelle Martin et Joseph Nasr; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below