November 5, 2017 / 3:36 AM / 8 months ago

USA-Les opérateurs Sprint et T-Mobile renoncent à se rapprocher

SAN FRANCISCO/NEW YORK, 5 novembre (Reuters) - Les groupes Sprint et T-Mobile US, respectivement troisième et quatrième opérateurs de téléphonie mobile aux Etats-Unis, ont annoncé samedi qu’ils renonçaient à leur projet de fusion.

Si le nouveau groupe avait vu le jour, il aurait compté plus de 130 millions d’abonnés, et aurait été numéro trois derrière Verizon Communications et AT&T.

La fusion avortée, Sprint et T-Mobile devraient redevenir de féroces concurrents, ce qui devrait permettre au consommateur américain de voir des prix bas se maintenir.

Sprint et T-Mobile indiquent dans un communiqué commun avoir mis fin à leurs discussions parce que les sociétés “n’ont pas à même de trouver des conditions mutuellement acceptables”.

Les analystes estiment que T-Mobile, filiale de l’allemand Deutsche Telekom, est davantage en mesure de rester seule que Sprint, filiale en pleine restructuration du japonais Softbank.

Liana B. Baker à San Francisco et Anjali Athavaley à New York, avec Doug Busvine à Francfort et David Shepardson à Washington; Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below