8 août 2017 / 15:46 / il y a 12 jours

Vantiv va annoncer mercredi un accord avec Worldpay-sources

* Double cotation à New-York et à Londres du nouvel ensemble

* Londres sera le siège international

* Aucun engagement contraignant sur l'emploi au Royaume-Uni

* Vantiv a jusqu'au 11 août pour faire une offre formelle

par Pamela Barbaglia et Ben Martin

LONDRES, 8 août (Reuters) - Le spécialiste américain des solutions de paiement Vantiv a finalisé un accord sur le rachat de Worldpay, le numéro un britannique, et l'opération devrait être annoncée mercredi, a-t-on appris mardi de sources proches du dossier.

L'opération, initialement annoncée le 5 juillet, avait été repoussée au 11 août, car les deux groupes avaient besoin de davantage de temps pour parvenir à un accord final.

Selon les modalités de l'accord de juillet, les actionnaires de Worldpay devaient recevoir 55 pence en numéraire et 0,0672 action nouvelle Vantiv pour chaque titre apporté, plus un dividende spécial de cinq pence.

Depuis, d'après l'une des sources, Vantiv a procédé à quelques ajustements dans la nouvelle structure de gouvernance mais a très peu changé la composition de son offre en numéraire et en actions sur Worldplay, qui est une ancienne filiale de la banque britannique Royal Bank of Scotland (RBS).

Les sociétés de paiement sont devenues des cibles pour les émetteurs de cartes de crédit, les banques et les groupes de hautes technologies, qui cherchent à profiter de la baisse du nombre de transactions en liquide et de l'essor des paiements par smartphone et autres appareils mobiles.

Les sources ont noté que, dans le cadre des nouvelles modalités, Vantiv ne prendrait aucun engagement contraignant visant à préserver les emplois actuels en Grande-Bretagne mais que Londres jouerait néanmoins un rôle prépondérant en étant la base internationale du nouvel ensemble.

Le siège mondial de la nouvelle entité sera toutefois à Cincinnati, où Vantiv est basé, et le nouveau groupe aura sa cotation principale à New York, avec une cotation secondaire à Londres.

Vantiv a modifié son projet initial de retirer Worldpay de la Bourse de Londres en raison de l'opposition de certains actionnaires de Worldpay basés en Grande-Bretagne qui ne voulaient pas d'actions américaines, a expliqué un des 20 principaux actionnaires du groupe britannique.

Cet investisseur a également exprimé sa désapprobation sur la prime offerte par Vantiv en cas de fusion.

Vantiv et Worldpay ont par ailleurs mandaté des banques supplémentaires pour les conseiller dans cette fusion avec respectivement l'ajout de Barclays et de Goldman Sachs pour le britannique, et de Credit Suisse et de Morgan Stanley pour l'américain.

Worldpay a également reporté à mercredi la publication de ses résultats semestriels et Vantiv a décalé d'une journée la publication des siens pour le deuxième trimestre afin de coïncider avec le nouveau calendrier.

Worldpay emploie 4.500 personnes et déclare traiter environ 31 millions de transactions chaque jour sur le mobile, en ligne et en magasins. Le groupe vient cependant de perdre le patron de sa division britannique, Peter Jackson, qui a décidé de rejoindre la société de jeu d'argent et de paris Paddy Power Betfair en tant que directeur général.

Des entreprises comme PayPal et Worldpay ont conquis une large part de marché en profitant de l'engouement des consommateurs pour les transactions en ligne et hors espèces, au moment où les banques essayaient de développer et d'acheter des technologies plus sophistiquées. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below