4 août 2017 / 18:23 / dans 4 mois

Airbus-Livraisons toujours entravées par les retards de moteurs

par Tim Hepher

TOULOUSE, 4 août (Reuters) - Airbus a livré 47 appareils en juillet, portant le total sur sept mois à peu près à la moitié de l‘objectif annuel, mais la famille A320neo continue d‘être perturbée par les retards d‘approvisionnement en moteurs de dernière génération.

L‘avionneur européen a annoncé vendredi dans son point mensuel avoir livré neuf exemplaires du moyen courrier le mois dernier, portant le total des livraisons d‘A320neo à 68 depuis le début de l‘année, soit seulement un tiers de l‘objectif annuel de 200.

Airbus s‘est fixé en juillet pour priorité au second semestre de tenir ses objectifs de hausse de production menacés par les problèmes du moteur Geared Turbofan (GTF) de Pratt & Whitney (United Technologies), objet de plusieurs rappels.

Les livraisons totales entre janvier et juillet ont atteint 353 avions, soutenues par l‘A320 classique. L‘objectif annuel est d‘environ 700 unités.

Les retombées des perturbations liées au moteur de l‘A320neo étaient visibles vendredi autour de l‘aéroport de Toulouse, où le numéro mondial de l‘aéroport a sa principale usine. Depuis la route, on peut voir une vingtaine d‘appareils garés les uns contre les autres, peints aux couleurs des compagnies clientes mais attendant toujours de recevoir leurs motorisations.

La majorité des avions sont destinées aux compagnies qui ont choisi le nouveau GTF mais certains attendent aussi de recevoir des moteurs de CFM International, détenu conjointement par General Electric et Safran.

Parmi les appareils en attente de moteur figurent six commandés par des compagnies indiennes, quatre pour GoAir, cliente de Pratt & Whitney, et deux pour Air India, cliente de CFM. L‘Inde a déclaré jeudi que Pratt & Whitney avait promis une solution d‘ici septembre.

Parmi les autres compagnies dont certains avions sont ainsi en attente figurent aussi la mexicaine Volaris.

Interrogé sur le nombre d‘appareils non livrés, un porte-parole d‘Airbus a répondu que les livraisons dépassaient largement leur niveau de l‘an dernier à pareille époque, mais que néanmoins, le groupe “s‘attendait à être plus avancé” que cela à la mi-2017.

“Nous visons toujours environ 200 livraisons d‘A320neo sur l‘ensemble de l‘année, mais au vu des problèmes de moteur, cet objectif devient plus difficile”, a -t-il ajouté. Airbus a introduit la semaine dernière une précaution dans ses prévisions 2017, précisant que son objectif de plus de 700 livraisons dépendait des fournisseurs de moteurs.

L‘avionneur a également annoncé vendredi avoir vendu quatre avions en juillet, un mois habituellement calme les années impaires, marquées par le salon du Bourget en juin, pour un total de 252 sur l‘année.

Ce total de commandes brutes tombe à 205 commandes nettes en comptant les annulations, laissant Airbus derrière son grand concurrent Boeing dans la course aux commandes cette année.

L‘avionneur américain a accumulé 446 commandes à la date du 25 juillet, ou 386 ajustées des annulations. Les commandes d‘Airbus en juillet comprennent un Airbus A350-1000, le grand bi-moteur dont la première livraison est prévue d‘ici la fin de cette année. (Gilles Guillaume pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below