3 août 2017 / 10:46 / il y a 14 jours

Kering et Alibaba, réconciliés, s'allient contre la contrefaçon

PARIS, 3 août (Reuters) - Kering et Alibaba Group , après des années de contentieux, ont annoncé jeudi un accord pour lutter ensemble contre la contrefaçon sur la plate-forme du géant chinois du commerce en ligne.

Dans le cadre de cette coopération, le groupe de luxe français a accepté de renoncer à ses procédures en justice aux Etats-Unis contre Alibaba et Alipay, la plate-forme de paiement d'Ant Financial Services Group.

Kering et Alibaba expliquent dans un communiqué commun qu'ils ont créé une équipe conjointe pour échanger des informations et identifier les atteintes à la propriété intellectuelle.

Kering et ses différentes marques, telles que Gucci ou Saint Laurent, continueront à défendre vigoureusement en justice leurs droits à la propriété intellectuelle contre les individus et les tierces parties responsables de la production, la distribution et la vente de produits contrefaits en Chine et ailleurs dans le monde, ajoutent-ils.

La justice américaine avait partiellement rejeté l'été dernier une plainte déposée en 2015 par Kering contre Alibaba, que le groupe français accusait d'offrir une vitrine à la contrefaçon et d'avoir rendu possible la commercialisation de produits contrefaits.

Dominique Rodriguez, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below