1 août 2017 / 17:10 / il y a 2 mois

LEAD 1-Under Armour réduit ses prévisions, le titre chute

(Actualisé avec précisions, plus bas record du titre)

1er août (Reuters) - L‘équipementier sportif Under Armour , confronté à une faible demande en Amérique du Nord, a réduit mardi ses prévisions de résultats 2017 et annoncé un plan de restructuration comprenant des fermetures de magasins et suppressions d‘emplois.

Le titre du groupe américain, déjà en baisse de 28% depuis le début de l‘année, chute de 9,44% à 16,40 dollars à la Bourse de New York vers 17h00 GMT, après un plus bas record à 16,27 (-10%).

Un porte-parole a indiqué que 277 emplois seraient supprimés dans le cadre de la restructuration, soit 2% des effectifs, dont la moitié au siège du groupe à Baltimore. Au 31 décembre, Under Armour employait 15.200 personnes.

Under Armour, autrefois la coqueluche de Wall Street grâce à des taux de croissance mirobolants, voit ses parts de marché refluer dangereusement face à la concurrence de son compatriote Nike et de l‘allemand Adidas.

“Les produits d‘Under Armour sont passés de mode. Alors que des marques comme Nike, Adidas et Puma ont pu surfer sur la vague du rétro, UA n‘a pas réussi à proposer un produit équivalent”, observe Jane Hali, fondatrice et directrice de la firme de recherche Jane Hali & Associates.

Les ventes d‘Under Armour en Amérique du Nord n‘ont progressé que de 0,3% au deuxième trimestre, loin des taux de croissance à deux chiffres auxquels le groupe avait habitué les investisseurs.

“Comme l‘Amérique du Nord représente toujours plus des trois quarts du chiffre d‘affaires d‘Under Armour, c‘est tout le groupe qui se retrouve mal”, renchérit Anthony Riva, analyste chez GlobalData Retail.

Under Armour a fait état d‘une perte nette de 12,3 millions de dollars (10,4 millions d‘euros) pour le deuxième trimestre, soit trois cents par action, contre une perte de 52,7 millions (12 cents/action) un an plus tôt.

Le chiffre d‘affaires a progressé de 8,7% à 1,09 milliard de dollars.

Le fabricant des baskets Bandit, table désormais sur un chiffre d‘affaires en hausse de 9 à 11% sur l‘ensemble de l‘année, au lieu d‘une prévision précédente de 11-12%.

Il anticipe un bénéfice par action de l‘ordre de 37 à 40 cents, inférieur au consensus qui est actuellement à 42 cents selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe prévoit des charges de restructuration de 110 à 130 millions de dollars sur l‘ensemble de l‘exercice.

Under Armour a précisé avoir fermé 33 sites de production et 23 magasins détenus en propre sur les 12 mois écoulés. (Gayathree Ganesan à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below