28 juillet 2017 / 13:36 / il y a 19 jours

LEAD 1-USA-Consommation et investissement soutiennent la croissance au T2

* La croissance accélère à 2,6% au T2

* Contribution position des échanges extérieurs

* Pire trimestre depuis 2010 pour la construction de logements (Actualisé avec composantes du PIB, contexte)

par Lucia Mutikani

WASHINGTON, 28 juillet (Reuters) - La croissance de l'économie américaine a accéléré au deuxième trimestre avec la hausse de la consommation des ménages et de l'investissement des entreprises, ce qui confirme que le trou d'air des trois premiers mois de l'année était bien passager.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) a atteint 2,6% en rythme annualisé sur la période avril-juin, qui a aussi bénéficié d'une nouvelle contribution positive du commerce extérieur, selon une première estimation publiée vendredi par le département du Commerce.

Le chiffre de la croissance du premier trimestre a été révisé en baisse à 1,2% contre 1,4% précédemment.

Le rebond de la croissance au deuxième trimestre, conforme aux attentes des économistes interrogés par Reuters, conforte le scénario d'une poursuite du resserrement progressif de la politique monétaire de la Réserve fédérale.

Les investisseurs s'attendent à ce que la banque centrale présente en septembre son plan de réduction de la taille de son bilan de quelque 4.200 milliards de dollars et à ce qu'elle relève ses taux pour la troisième fois cette année ultérieurement.

La Réserve fédérale a laissé sa politique monétaire inchangée mercredi et a dit s'attendre à débuter la réduction de la taille de son bilan "relativement vite".

Les chiffres de la croissance au deuxième trimestre montrent aussi que les déboires du président américain Donald Trump pour faire adopter par le Congrès sa réforme du système de santé et des mesures de relance budgétaires et fiscales promises ne pèsent pas sur l'activité.

HAUSSE DE L'INVESTISSEMENT AU PLUS HAUT DEPUIS FIN 2015

L'essentiel de l'accélération de la croissance sur la période résulte de la meilleure tenue de la consommation des ménages, qui représente plus des deux-tiers du PIB et a progressé de 2,8% sur avril-juin contre une hausse de 1,9% sur les trois mois précédents.

Un ralentissement des dépenses de consommation n'est pas exclu au troisième trimestre en raison de la faiblesse persistante de la croissance des salaires malgré la poursuite de l'amélioration du marché de l'emploi. La croissance de la consommation en moyenne annuelle peine à se maintenir au-dessus de 2,5%.

Les coûts de la main d'oeuvre ont d'ailleurs augmenté moins rapidement que prévu au deuxième trimestre.

L'indice du coût de l'emploi, qui en est la mesure la plus large, est ressorti en hausse de 0,5% après +0,8% au premier trimestre et +0,6% attendu par les économistes interrogés par Reuters, selon des données publiées séparément par le département du Travail.

L'investissement des entreprises a bondi de 8,2% au deuxième trimestre, son rythme de croissance le plus élevé depuis le troisième trimestre 2015. Il enregistre un troisième trimestre consécutif de hausse.

L'investissement dans le secteur minier et de l'exploration pétrolière a encore progressé de 116,7%, ralentissant toutefois par rapport à la hausse de 272,1% du premier trimestre.

Les entreprises ont continué de gérer leurs stocks au plus près et cette composante a été neutre pour la croissance au deuxième trimestre après une contribution négative de 1,46 point de PIB au premier trimestre.

La contribution du commerce extérieur a été positive pour le deuxième trimestre consécutif avec un apport de 0,18 point de PIB.

L'investissement en logements a en revanche pesé sur la croissance avec une contraction de 6,8%, sa pire performance depuis le troisième trimestre 2010.

Le département du Commerce a parallèlement révisé les chiffres de la croissance depuis 2014, ce qui se traduit notamment par un abaissement de la croissance du PIB en moyenne sur l'année 2016 à 1,5% contre 1,6% précédemment.

Tableaux:

Les indicateurs américains en temps réel

Lucia Mutikani, Marc Joanny pour le service français, édité par Wifrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below