28 juillet 2017 / 12:21 / il y a un mois

LEAD 1-Merck-Bond de 61,5% des profits au T2 avec le Keytruda

(Actualisé avec des précisions, cours de Bourse)

28 juillet (Reuters) - Merck & Co a fait état vendredi d'un bond de 61,5% de son bénéfice trimestriel, lequel dépasse largement le consensus, grâce à la forte demande pour le Keytruda, son principal médicament d'immuno-oncologie.

L'action gagnait 1,3%à 64,50 dollars en avant-Bourse.

Les ventes du Keytruda ont presque triplé à 881 millions de dollars au deuxième trimestre, battant aisément le consensus qui était de 777 millions, selon Barclays.

Homologué en 2014 pour le traitement du mélanome, le Keytruda a depuis lors été autorisé pour les traitements de divers cancers et est encore testé pour d'autres formes du cancer.

La position dominante de Merck dans le traitement du cancer du poumon a encore été renforcée après l'annonce jeudi par AstraZeneca de l'échec d'un essai clinique sur la combinaison de deux médicaments d'immunothérapie injectables pour le traitement du cancer évolué du poumon.

Merck a dit vendredi qu'il ne connaissait pas encore l'ampleur des répercussions d'une cyber-intrusion en juin et ajouté qu'il rétablissait ses opérations de production.

Le laboratoire a resserré et relevé son objectif de chiffre d'affaires annuel à 39,4-40,4 milliards de dollars, attestant ainsi précisément des efforts déployés pour rétablir ses opérations.

Il a en revanche revu en baisse son objectif de bénéfice par action annuel à 1,60-1,72 dollar en raison de dépenses de propriété intellectuelle liées à un accord avec AstraZeneca.

Merck a convenu jeudi de verser à AstraZeneca 8,5 milliards de dollars au plus dans le cadre d'un accord de collaboration dans l'oncologie concrétisé par des études de combinaison de thérapies à partir du Lynparza, le traitement du cancer de l'ovaire du laboratoire anglo-suédois.

Merck a cependant confirmé sa prévision de bénéfice par action annuel ajusté.

Le bénéfice net part du groupe est ressorti à 1,95 milliard de dollars, soit 71 cents par action, au deuxième trimestre contre 1,21 milliard (43 cents) un an auparavant.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action est ressorti à 1,01 dollar alors que les analystes financiers avaient anticipé 0,87 dollars selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S

Les ventes ont atteint 9,93 milliards de dollars contre 9,84 milliards et un consensus de 9,75 milliards, une progression moindre - de l'ordre de 1% - qui s'explique par la perte de l'exclusivité sur plusieurs produits et par la baisse des ventes du pôle diabète.

Divya Grover à Bangalore, Marc Joanny et Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below