27 juillet 2017 / 16:45 / il y a un mois

Les conseils de Saudi Amraco privilégient Londres pour son IPO-sces

DUBAI/LONDRES, 27 juillet (Reuters) - Les conseils de Saudi Aramco lui recommandent de choisir Londres pour son introduction en Bourse (IPO), les règles de divulgation d'informations aux investisseurs en vigueur aux Etats-Unis constituant un sujet d'inquiétudes pour les autorités saoudiennes, ont dit des sources au fait du dossier.

La décision définitive sur la place retenue pour ce qui devrait être la plus importante IPO de l'histoire sera prise par le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman, qui supervise les réformes économiques au sein de la pétromonarchie. L'opération doit permettre de lever 100 milliards de dollars.

Le placement de 5% du capital de la compagnie pétrolière publique Aramco constitue l'une des pièces maîtresse du plan Vision 2030 destiné à préparer l'économie de l'après-pétrole et les conditions financières ne seront pas le seul élément de décision, les autorités saoudiennes prenant en compte les intérêts des différents actionnaires et ceux de l'entreprise elle-même, ont dit les sources.

L'analyse des conseils sur les avantages comparatifs de Londres et de New York pour la cotation est examinée par Aramco et une proposition définitive pourrait être faite au gouvernement saoudien au cours du quatrième trimestre, ont dit les sources.

Le projet de l'autorité de tutelle du secteur financier britannique, la Financial Conduct Authority (FCA), de créer un nouveau segment de cotation réservé aux entreprises contrôlées par des Etats, pourrait renforcer l'attrait de Londres.

La FCA propose de créer une procédure d'introduction séparée, avec des contraintes allégées en matière de gouvernance et de flottant, pour les sociétés contrôlées par des Etats étrangers souverains et qui émettent des certificats de titres cotés à la Bourse de Londres.

Ce projet a été perçu comme un signal clair de la volonté de Londres d'accueillir la cotation d'Aramco alors que les autorités britanniques doivent se préparer aux conséquences pour l'économie britannique et la City de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Les propositions de la FCA sont soumises à consultation jusqu'au 13 octobre et le régulateur publiera les nouvelles règles vers la fin de l'année.

Le London Stock Exchange a fait de la cotation d'Aramco une priorité et son directeur général a accompagné la Première ministre Theresa May lors d'un déplacement en Arabie saoudite en avril. Ils ont rencontré ensemble les dirigeants du fonds souverain du pays, qui jouera un rôle de premier plan dans le choix de la Bourse.

Saeed Azhar, Hadeel Al Sayegh et Pamela Barbaglia, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below