25 juillet 2017 / 18:16 / il y a 24 jours

Rome refuse un partage à 50-50 de STX France-source

ROME, 25 juillet (Reuters) - Le gouvernement italien a rejeté mardi une proposition française portant sur le partage à parts égales entre les deux pays du capital des chantiers navals STX France, Rome voulant que le groupe italien Fincantieri , détenu par l'Etat, détienne une majorité des parts et contrôle le conseil, a dit une source proche du Trésor.

Dans la journée, le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire a dit que la France donnait jusqu'à la fin de la semaine à l'Italie pour accepter un partage à 50-50 du capital de STX France sous peine d'en tirer "toutes les conséquences".

"La réponse du gouvernement italien à la proposition de 50-50 est non", a dit la source.

"La ligne rouge c'est, au minimum, une participation légèrement majoritaire et un contrôle du conseil."

Bruno Le Maire a réitéré que le gouvernement estimait que l'accord conclu par son prédécesseur, prévoyant le rachat de 54% des chantiers navals STX France de Saint-Nazaire par Fincantieri associé à une fondation transalpine, ne garantissait "pas suffisamment les intérêts stratégiques" des chantiers navals de Saint-Nazaire. (Giselda Vignoni, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below