25 juillet 2017 / 04:19 / dans 4 mois

USA-L'expulsion des Irakiens suspendue par la justice

DETROIT, 25 juillet (Reuters) - Un juge du Michigan a ordonné lundi le report de l‘expulsion de près de 1.500 Irakiens installés aux Etats-Unis. Sa décision, qui était très attendue, signifie qu‘aucun Irakien ne pourra être expulsé avant plusieurs mois.

Le juge Mark Goldsmith a ainsi donné gain de cause à l‘Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), qui estime qu‘ils risquent des persécutions dans leur pays en raison de leur appartenance à des minorités religieuses ou ethniques.

Le délai supplémentaire permettra “à ceux qui risquent de subir de graves préjudices voire d‘être tués de ne pas être chassés de ce pays avant d‘avoir pu plaider leur cause en justice”, dit-il dans son arrêt de 34 pages.

On ignore pour le moment si le gouvernement américain fera appel de sa décision.

Les autorités américaines ont ordonné l‘expulsion de 1.444 Irakiens, mais 199 seulement ont été interpellés en juin dans le cadre d‘une opération contre l‘immigration menée à l‘échelle nationale. L‘Irak avait auparavant accepté d‘accueillir ses ressortissants expulsés des Etats-Unis, en échange de son retrait de la liste des pays musulmans concernés par le décret anti-immigration de Donald Trump.

Steve Friess, Jean-Philippe Lefief pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below