21 juillet 2017 / 19:32 / il y a 5 mois

LEAD 1-Gemalto réduit encore ses prévisions, €420 mlns de dépréciations

(Actualisé avec précisions)

PARIS, 21 juillet (Reuters) - Gemalto a annoncé vendredi une nouvelle révision à la baisse de ses prévisions ainsi qu‘une charge de dépréciation de 420 millions d‘euros, plombé par l‘accumulation de stocks de cartes bancaires aux Etats-Unis et l‘attentisme de ses clients avant l‘avènement d‘une nouvelle génération de cartes SIM.

Le spécialiste de la sécurité numérique, qui a enchaîné les profit warnings au cours des derniers mois, a anticipé la publication de ses comptes du premier semestre initialement prévue pour le 1er septembre, en dévoilant des résultats préliminaires.

Le groupe prévoit désormais un résultat des activités opérationnelles compris entre 200 et 230 millions d‘euros pour le second semestre contre une fourchette comprise entre 300 et 350 millions précédemment.

“Suite à la détérioration des perspectives du marché de la SIM amovible, la Société prévoit une charge non-cash de dépréciation des écarts d‘acquisition d‘environ 420 millions d‘euros au premier semestre 2017”, ajoute la société dans un communiqué diffusé vendredi soir.

Chahutée, la société a été contrainte d‘annoncer un plan de transition réorganisant une partie de ses effectifs fin avril dans l‘attente d‘un plan pluriannuel prévu plus tard dans l‘année.

Gemalto est confronté à une accumulation des stocks de cartes bancaires aux Etats-Unis dans l‘anticipation de la transition du pays vers les cartes à puce.

GEMALTO DANS UNE PASSE DIFFICILE

Les ventes de cartes SIM, activité d‘origine de Gemalto, sont par ailleurs en berne alors que les opérateurs attendent l‘arrivée d‘une nouvelle génération de cartes soudées dans les téléphones portables.

Au deuxième trimestre, Gemalto a vu ses revenus reculer de 9% à changes constants pour s‘établir à 742 millions d‘euros tandis que son résultat des activités opérationnelles est ressorti à environ 93 millions au premier semestre, dans la fourchette anticipée.

“Pour le reste de l‘année, la Société anticipe la poursuite de la baisse à deux chiffres du revenu observée au deuxième trimestre dans le Paiement aux Amériques et dans l‘activité SIM”, explique le groupe qui prévoit des revenus stables à l‘échelle de l‘ensemble de ses activités pour la deuxième partie d‘année.

“Compte tenu de ces tendances sur le chiffre d‘affaires, le levier opérationnel des activités Paiement et SIM ne se réalisera pas comme anticipé”, explique le groupe.

L‘impact du plan de transition, censé apporter plus de 50 millions d‘euros au bénéfice opérationnel en base annuelle, devrait générer une contribution importante vers la fin de l‘année, ajoute Gemalto.

La société prévoit de présenter en détail ses comptes du premier semestre le 1er septembre.

Les difficultés du groupe alimentent les spéculations sur son possible rachat dans un secteur des paiement en voie de consolidation en Europe.

Le communiqué : (Gwénaëlle Barzic, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below