19 juillet 2017 / 11:28 / il y a 2 mois

Quatre sous-traitants d'Apple portent plainte contre Qualcomm

19 juillet (Reuters) - Quatre sous-traitants d‘Apple ont décidé de porter plainte auprès d‘un tribunal californien contre Qualcomm, premier fabricant mondial de puces pour smartphones, qu‘ils accusent d‘abus de position dominante.

Hon Hai Precision Industry, plus connu sous le nom de Foxconn, Wistron Corp, Compal Electronics et Pegatron estiment que le groupe américain a enfreint deux articles de la Sherman Act, une loi antitrust américaine.

Les différentes plaintes, déposées mardi auprès du tribunal de district sud de la Californie, font suite à la saisie en mai de la justice par Qualcomm pour forcer ces sous-traitants à s‘acquitter des redevances qu‘Apple leur a demandé de ne plus payer.

“Qualcomm a confirmé publiquement que ce procès contre nos clients vise Apple et est destiné à les punir pour avoir travaillé avec Apple”, a déclaré dans un communiqué Theodore J. Boutrous, un des avocats des quatre sous-traitants. “Les sociétés déposent leurs propres réclamations et défenses contre Qualcomm.”

Leurs allégations font partie d‘un litige plus vaste entre Apple et Qualcomm, qui fournit la technologie des puces modem permettant aux iPhone de se connecter aux réseaux télécoms mobiles. Le groupe à la pomme reproche au fabricant de semi-conducteur de lier la vente des composants qu‘il facture au paiement de redevances sur ses brevets, ce qui a donné lieu des enquêtes en Corée du Sud, aux États-Unis et dans plusieurs autres pays.

Apple a porté plainte contre Qualcomm en janvier lui reprochant d‘avoir surfacturé ses composants et d‘avoir refusé de lui accorder environ un milliard de dollars (910 millions d‘euros) de remises sur lesquelles il s‘était engagé.

Le fabricant de l‘iPhone avait alors demandé à ses sous-traitants de ne plus reverser à Qualcomm les redevances dont ils devaient s‘acquitter tant que le litige avec ce dernier ne serait pas réglé.

“Malgré les plaintes d‘Apple contre Qualcomm, les fournisseurs d‘Apple restent contractuellement obligés de verser des redevances à Qualcomm dans le cadre de leurs contrats de licence avec nous, y compris pour la vente d‘iPhone à Apple”, avait déclaré en avril le président de Qualcomm, Derek Aberle, au sujet du litige.

Le chiffre d‘affaires de Qualcomm a été pénalisé par la perte des revenus issus de licences à Apple. Les analystes s‘attendent à un chiffre d‘affaires de 5,2 milliards de dollars pour le trimestre clos en juin, contre 6 milliards de dollars un an plus tôt. (Stephen Nellis, Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below