19 juillet 2017 / 06:27 / il y a 2 mois

LEAD 2-Carrefour Brésil entrera en Bourse en bas de fourchette

* Carrefour Brésil entrera en Bourse à 15 réals par action

* Une valorisation inférieure aux attentes des analystes

* Nette baisse du titre à la Bourse à Paris (Actualisé avec cours, commentaires, précisions)

par Guillermo Parra-Bernal et Pascale Denis

SAO PAULO/PARIS, 19 juillet (Reuters) - La filiale brésilienne de Carrefour, qui s‘apprête à signer la plus importante introduction en Bourse au Brésil depuis quatre ans, fera son entrée sur le marché de Sao Paulo dans le bas de sa fourchette de prix indicative.

Reuters avait annoncé mardi que l‘opération se ferait à 15 réals par action - dans le bas de la fourchette prévue de 15 à 19 réals - les investisseurs jugeant excessive la valorisation du distributeur.

Ce prix a été confirmé dans la nuit par Carrefour.

A 15,0 réals, la valorisation des fonds propres de Grupo Carrefour Brasil ressort à 29,7 milliards de réals, soit 8,1 milliards d‘euros, un montant nettement inférieur aux 9,0 milliards anticipés par les analystes et qui pèse sur le cours de Bourse de Carrefour mercredi.

“Les investisseurs ont été réticents à faire une offre dans le haut de la fourchette, en l‘absence d‘avantage concurrentiel significatif”, ont rapporté des gérants de portefeuilles.

A la Bourse de Paris, le titre Carrefour cède -2,26% vers 13h00, dans un marché en hausse de 0,09%, affichant un recul de 7,5% depuis le début de l‘année et sous-performant l‘indice européen de la distribution qui avance de 5,7% sur la période.

“Les incertitudes politiques au Brésil et la récente faiblesse du réal vis-à-vis de l‘euro semblent avoir pesé sur la valorisation”, commentent les analystes de Raymond James, qui ont abaissé dans la foulée leur objectif de cours sur la valeur à 25 euros, contre 26 euros auparavant.

Les nouvelles n‘ont guère été porteuses jusqu‘ici pour le cours de Carrefour, ajoutent-ils, malgré les deux grandes opérations prévues pour cette année, l‘introduction en Bourse de la foncière Carmila et celle de Carrefour Brésil.

ARRIVÉE D‘ALEXANDRE BOMPARD

La mise en Bourse de Grupo Carrefour Brasil vise à lui donner des moyens supplémentaires face son principal concurrent GPA, propriété de Casino.

La filiale de Carrefour a récemment pris la place de leader de la distribution diversifiée dans le pays.

Après cette introduction et l‘exercice d‘une option d‘achat de titres dont dispose Peninsula, holding du magnat brésilien Abilio Diniz, 3e actionnaire de Carrefour, le distributeur français détiendra 73,53% de Grupo Carrefour Brasil, Península 11,47% et le flottant sera de 15,0%.

En cas d‘exercice de l‘option de surallocation, la part de Carrefour sera ramenée à 71,28% et le flottant atteindra 17,25%.

Au Brésil, moins du tiers des 115 IPO lancées depuis le début de 2007 ont donné des rendements supérieurs au taux du prêt interbancaire, selon les données de Thomson Reuters.

Cette annonce intervient au lendemain de la prise de fonction d‘Alexandre Bompard à la tête du groupe français.

Le nouveau PDG va devoir rapidement s‘atteler aux grands défis auxquels Carrefour fait face, à commencer par la difficile équation entre niveaux de prix et rentabilité.

Pour stabiliser des parts de marché en recul, Carrefour s‘est lancé dans des promotions massives au printemps, qui lui ont permis de renouer avec la croissance dans ses hypermarchés français au deuxième trimestre mais qui laissent craindre une dégradation de la rentabilité.

Le groupe s‘est d‘ailleurs refusé à tout commentaire sur le consensus des analystes pour le résultat opérationnel courant de 2017 (2,49 milliards d‘euros le 6 juillet) et n‘a pas davantage précisé si ses résultats semestriels, publiés le 30 août, seraient l‘occasion pour Alexandre Bompard de présenter sa feuille de route.

“Le manque de compétitivité de Carrefour sur les prix est devenu une question centrale”, remarquent les analystes d‘UBS, pour qui Leclerc est 8% moins cher.

“Une remise à niveau des prix semble nécessaire pour stimuler les volumes et protéger les parts de marché, mais présente un risque de baisse pour le consensus sur les résultats”, précisent-ils.

La cotation de Carrefour Brésil débutera le 20 juillet.

Avec Bruno Federowski, Julie Carriat et Claude Chendjou pour le service français, édité par Jen-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below