6 avril 2017 / 14:57 / dans 8 mois

Le conseil de Linde reste divisé sur la fusion avec Praxair

MUNICH, 6 avril (Reuters) - Les représentants syndicaux et les autres membres du conseil de surveillance de Linde ont maintenu leurs positions opposées à propos de la fusion du groupe allemand de gaz industriels avec l‘américain Praxair lors d‘une réunion jeudi, a rapporté une source à Reuters.

“Aucune concession n‘a été faite”, a-t-elle dit.

Les deux groupes poursuivent leurs discussions sur leur projet de fusion entre égaux qui donnerait naissance à un géant du secteur valorisé à quelque 65 milliards de dollars (61,56 milliards d‘euros).

Les représentants syndicaux de Linde ont donné en décembre un accord de principe au projet en échange de garanties sur la pérennité des emplois en Allemagne. Ils s‘y sont par la suite opposés, jugeant que les salariés perdraient leur influence sur la stratégie avec la délocalisation du siège social hors d‘Allemagne.

Le projet finalisé devrait être soumis le 3 mai au conseil de surveillance, avant l‘assemblée générale des actionnaires prévu le 10 mai.

“A ce stade, tout laisse penser qu‘on va à la confrontation le 3 mai”, a dit cette source.

Les représentants syndicaux disposent de la moitié des sièges au conseil de surveillance, mais le président Wolfgang Reitzle s‘est dit prêt à utiliser son double droit de vote en cas d‘opposition à la fusion.

Le titre Linde gagne 0,44% à 158,20 euros vers 14h40 GMT à la Bourse de Francfort qui au même moment est stable. (Jens Hack, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below