3 avril 2017 / 20:17 / il y a 4 mois

LEAD 1-USA-Les ventes de voitures inférieures aux attentes en mars

(Actualisée avec chiffres définitifs, analystes)

par Nick Carey

DETROIT, 3 avril (Reuters) - Les ventes de voitures neuves aux Etats-Unis ont été inférieures aux attentes en mars, avec notamment un décrochage sensible pour Ford, un des premiers signes d'essoufflement du cycle haussier.

Ces chiffres mensuels ont fait reculer l'ensemble du secteur à Wall Street. General Motors, Fiat Chrysler Automobiles et Ford Motor ont perdu entre 1,7% et 4,8%.

Selon les données d'Autodata Corp, les ventes de voitures, de SUV et de pick-ups sur le marché américain ont reculé à 16,62 millions d'unités en rythme annualisé le mois dernier, contre 17,58 millions en février et 16,67 millions en mars 2016.

Ce chiffre est nettement inférieur aux attentes des analystes interrogés par Reuters qui se situaient en moyenne à 17,3 millions d'unités pour mars et passe sous la barre des 17 millions pour la première fois depuis le mois d'août.

Le marché a été "très, très, très dur en mars" a dit Judy Wheeler, vice-présidente des ventes de Nissan Motor aux Etats-Unis. "Nous allons connaître une année agressive et je pense que tout le monde en a conscience."

Le marché automobile américain a progressé chaque année depuis la récession de 2008-2009 pour atteindre l'an dernier un record à 17,55 millions d'unités. Analystes et investisseurs guettent depuis plusieurs mois des signes de retournement du cycle. Ils s'inquiètent de l'augmentation des stocks et des rabais accordés aux clients dans un marché confronté à une forte concurrence qui limitent les profits des constructeurs.

Les ventes de mars ont une nouvelle fois été portées par les pickups et SUV, aux dépens des berlines et compactes boudées par les consommateurs quand l'essence est bon marché.

TITRES LOURDEMENT SANCTIONNÉS

General Motors, le premier constructeur américain, a annoncé une hausse de 2% de ses ventes à un peu plus de 256.000 véhicules, avec l'aide de ses SUV Tahoe et Suburban qui ont enregistré leur meilleur mois depuis 2008.

Ford a en revanche vu ses ventes chuter de plus de 7% à 236.250 véhicules, avec une baisse de près de 17% de ses ventes de flottes aux agences de location, administrations et entreprises, mais une hausse de 10% de ses pickups F-Series.

Fiat Chrysler Automobiles, le troisième constructeur de Detroit, a vu ses ventes reculer de 4,6% à 190.254 unités.

Du côté des constructeurs japonais, Toyota, numéro trois sur le marché américain, a fait état d'une baisse de 2,1% de ses ventes à 215.224 unités, avec un recul de plus de 7% pour sa marque de luxe Lexus.

Nissan a annoncé un recul de 3,2% de ses ventes à 168.832 unités mais celles de ses seuls pickups, SUV et crossovers ont bondi de 26% pour atteindre de nouveaux records.

Même constat pour Honda dont les ventes ont diminué de 0,7% à 137.227 unités mais avec une hausse de 8,4% pour les pickups.

Les titres des constructeurs ont été lourdement sanctionnés à Wall Street après ces chiffres. GM a décroché de 3,37%, Ford de 1,72% et Fiat Chrysler de 4,76%, entraînant son titre coté à Milan (-4,98%).

Le mouvement de baisse a aussi emporté les distributeurs, comme Penske Automotive Group (-1,86%) ou Group 1 Automotive (-6,86%). Les loueurs sont également affectés à l'instar de Hertz Global (-9%) ou Avis Budget (-5,48%), dans la crainte d'un gonflement des stocks et d'une baisse des prix de revente sur le marché de l'occasion.

Tableau des ventes de mars (Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below