2 avril 2017 / 16:10 / il y a 5 mois

Reckitt Benckiser envisage de vendre ses marques alimentaires -presse

2 avril (Reuters) - Le groupe britannique de produits de grande consommation Reckitt Benckiser envisage de vendre ses marques alimentaires pour financer l'acquisition de l'américain Mead Johnson, rapporte le Sunday Times.

Reckitt, fabricant des préservatifs Durex et de l'antalgique Nurofen, a informé ses banques de son projet de vendre sa division alimentaire qu'il ne juge plus stratégique compte tenu de son recentrage sur la santé grand public, précise le journal dominical en citant des sources haut placées.

Ces actifs, parmi lesquels la moutarde French's très populaire aux Etats-Unis, ont représenté l'an dernier un chiffre d'affaires de 411 millions de livres et le groupe pourrait en tirer plus de 2,4 milliards de livres (2,8 milliards d'euros), ajoute-t-il.

Une porte-parole de Reckitt n'a pas souhaité commenter l'information.

Reckitt, qui a dit vendredi avoir réduit la rémunération de son directeur général Rakesh Kapoor suite à un scandale sanitaire en Corée du Sud, avait annoncé en février le rachat du spécialiste de la nutrition infantile Mead Johnson pour 16,6 milliards de dollars (15,6 milliards d'euros). (Paul Sandle, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below