30 mars 2017 / 20:53 / dans 6 mois

Le Mexique relève encore ses taux d'intérêt, d'un quart de point

MEXICO, 30 mars (Reuters) - La banque centrale du Mexique a relevé jeudi son taux directeur pour la cinquième fois depuis le mois de septembre mais à un rythme moindre, le rebond du peso rendant moins nécessaire une action forte.

Le comité de politique monétaire de Banco de Mexico a décidé à l‘unanimité de relever d‘un quart de point son principal taux à 6,50%, son niveau le plus élevé depuis le début 2009, comme le prévoyaient 15 économistes sur les 24 interrogés par Reuters.

Dans son communiqué, la banque centrale motive sa décision par son souci d‘ancrer les anticipations d‘inflation et dit aussi avoir pris en compte la hausse de taux d‘un quart de point décidée par la Réserve fédérale américaine le 15 mars.

La Banque du Mexique avait relevé son taux d‘un demi-point lors de ses quatre dernières réunions monétaires en réaction à la chute du peso, qui menaçait d‘aggraver l‘inflation.

Le peso a rebondi sur le sentiment que le président américain Donald Trump ne mettra pas à exécution sa menace d‘imposer des droits prohibitifs sur les exportations mexicaines vers les Etats-Unis, les contacts initiaux engagés entre les deux gouvernements ayant pris une tonalité plus positive.

Dans son communiqué, la banque centrale a souligné que l‘environnement externe restait “incertain” mais elle a noté que les perspectives d‘inflation ne s‘étaient pas détériorées depuis sa dernière réunion en février et que les perspectives de croissance s‘étaient légèrement améliorées.

Le taux d‘inflation a atteint 5% début mars, un plus haut de huit ans, mais les banquiers centraux s‘attendent à ce qu‘il revienne vers l‘objectif de 3% d‘ici fin 2018.

Après l‘annonce de la banque centrale, le peso a brièvement accentué ses gains pour toucher un plus haut depuis près de cinq mois, quand il avait chuté en réaction à l‘élection surprise de Donald Trump. La devise mexicaine s‘est appréciée d‘environ 10% depuis la précédente décision monétaire du 9 février. (Michael O‘Boyle, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below