29 mars 2017 / 13:10 / il y a 7 mois

LEAD 1-CHANGES-La livre sterling volatile avec le coup d'envoi du Brexit

(actualisé avec précisions, cours)

LONDRES, 29 mars (Reuters) - Le lancement de la procédure de divorce entre le Royaume-Uni et l‘Union européenne pèse mercredi sur la livre sterling, très volatile face au dollar comme face à l‘euro.

La devise a d‘abord cédé jusqu‘à 0,4% face au dollar, retombant sous le seuil de 1,24 dollar, avant de passer en territoire positif (+0,2%), à l‘annonce de la réception par le président du Conseil européen, Donald Tusk, de la lettre de la Première ministre britannique, Theresa May, invoquant l‘article 50 du traité européen de Lisbonne.

“Je crois que cela est largement dû au fait qu‘un élément d‘incertitude est désormais levé avec le déclenchement formel de l‘article 50 et aussi au ton conciliant de la déclaration de Theresa May (...) qui insiste sur le partenariat avec l‘UE et la nécessité d‘établir une relation bénéficiaire aux deux camps”, explique l‘analyste de changes Alexandra Russell-Oliver (Caxton FX).

Vers 13h05 GMT, la livre était repartie à la baisse face au billet vert, autour de 1,2417 (-0,24%). Stable dans un premier temps face à l‘euro, elle lui reprend au même moment 0,25%, autour de 86,60 pence pour un euro.

De son côté, l‘euro recule nettement face au dollar (-0,52%) après l‘annonce par des sources proches de la Banque centrale européenne (BCE) que l‘institut d‘émission prendrait bien soin de ne pas modifier son message de politique monétaire d‘avril.

Le discours tenu par la BCE le 9 mars dernier a été surinterprété par des investisseurs y ayant lu à tort une évolution vers une politique moins accommodante, a déclaré l‘une des sources.

Pour la plupart des observateurs, ce n‘est pas tant l‘ouverture effective des discussions sur le Brexit qui est importante pour les marchés que la tournure qu‘elles prendront dans les mois à venir et la santé de l‘économie britannique dans l‘intervalle.

La livre a d‘ailleurs plutôt bien résisté dans les jours précédant le déclenchement de l‘article 50.

Elle a aussi profité ces dernières semaines des chiffres plus élevés qu‘attendu de l‘inflation au Royaume-Uni et des signes suggérant que la Banque d‘Angleterre s‘orientait progressivement vers un relèvement des taux d‘intérêt.

La livre a ainsi touché lundi un plus haut de deux mois face au dollar à 1,2615, profitant de la faiblesse de la monnaie américaine.

Le climat a changé mardi quand l‘un des décideurs de la Banque d‘Angleterre, Ian McCafferty, a évoqué un ralentissement de la croissance de l‘économie britannique au second semestre de cette année et début 2018, ajoutant qu‘il n‘était pas certain de voter en mai pour une hausse de taux.

Ritvik Carvalho et Jemima Kelly; Patrick Vignal pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below