28 mars 2017 / 20:15 / il y a 5 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street portée par une bonne statistique de consommation

(Actualisé avec des précisions, éléments de change, obligataires, pétrole, or)

* Gains de 0,73% pour le Dow et le S&P, de 0,6% pour le Nasdaq

par Yashaswini Swamynathan et Lewis Krauskopf

NEW YORK, 28 mars (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse appréciable mardi, dans le sillage des valeurs financières et de l'énergie, portées par une solide statistique de consommation.

La confiance du consommateur américain s'est encore bonifiée en mars pour atteindre son meilleur niveau depuis décembre 2000, suivant l'enquête mensuelle de l'organisation patronale Conference Board.

"Chaque fois qu'on pense que le programme (présidentiel) prendra peut-être plus de temps que prévu pour se mettre en place, des statistiques viennent rappeler que le contexte économique reste solide", a noté Art Hogan (Wunderlich Equity Capital Markets).

L'indice Dow Jones a gagné 150,52 points (0,73%) à 20.701,50 points. Le S&P-500 a pris 16,98 points (0,73%) à 2.358,57 points. Le Nasdaq Composite a avancé de 34,77 points (0,60%) à 5.875,14 points.

Le rejet par le Congrès de la réforme de l'assurance maladie voulue par Donald Trump vendredi dernier a un temps déstabilisé un marché qui était déjà d'humeur à marquer le pas, attendant que la nouvelle administration fasse ses preuves. Dans ce contexte, le Dow Jones avait accumulé huit baisses d'affilée jusqu'à hier lundi, une série inédite depuis 2011.

Mais les investisseurs s'en sont remis, semble-t-il, s'attachant plutôt à la promesse de Trump de réformer la fiscalité, l'un des principaux moteurs du rally qui a suivi son élection à la présidence des Etats-Unis le 8 novembre dernier.

La Maison Blanche a fait savoir lundi qu'elle entendait jouer un rôle de premier plan dans l'élaboration de cette réforme, espérant que le texte sera adopté par le Congrès d'ici août.

Ce regain de confiance était déjà perceptible pour les places européennes, qui ont aussi bien terminé dans le vert ce mardi, voire au niveau mondial puisque l'indice MSCI afférent a progressé de 0,72% et que les valeurs des marchés émergents ont avancé de 0,48%.

Les indices des valeurs financières et de l'énergie ont réalisé les gains les plus étoffés, de 1,37% et 1,29% respectivement. L'indice Dow Jones des transports, considéré par certains comme un étalon de la conjoncture économique, a gagné 1,8%, son deuxième meilleur gain de l'année.

Aux valeurs, General Motors a gagné 2,45%. Le fonds spéculatif Greenlight Capital propose d'instaurer deux classes d'action, dont l'une avec droit au dividende, pour plus de souplesse financière et pour faire monter le cours de Bourse. Une proposition qui, au terme d'un examen de sept mois, n'a pas l'aval du constructeur automobile.

Tesla Motor a progressé de 2,68%, en réaction à l'entrée au capital du chinois Tencent Holdings à hauteur de 5%.

Sur le marché des changes, le dollar a rebondi de ses plus bas de quatre mois, après que Stanley Fischer, le vice-président de la Réserve fédérale, eut considéré que deux autres hausses des taux cette année aux Etats-Unis constituaient une hypothèse "à peu près correcte".

L'indice du dollar a gagné 0,51%, son meilleur gain depuis le tout premier jour du mois.

La statistique de la confiance du consommateur a également contribué à faire remonter le billet vert, ainsi que les rendements des Treasuries, dans un volume globalement inférieur à la moyenne.

Ces derniers ont aussi bénéficié d'une solide adjudication de papier à cinq ans, qui a suscité une forte demande de la part des banques centrales étrangères.

Toutefois, le spread entre les titres à deux et dix ans , à 111 points de base, signale une courbe des rendements qui n'a jamais été aussi plate depuis le lendemain de l'élection présidentielle. Une courbe des rendements plate est souvent le signe avant-coureur d'une récession rampante.

Nette remontée aussi pour les cours du pétrole en raison de fortes perturbations en Libye, alors qu'au contraire, l'or , valeur refuge comme les Treasuries, a fléchi, de 0,2% à 1.251,38 dollars l'once. (Avec Dion Rabouin, Gertrude Chavez-Dreyfuss, Rodrigo Campos)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below