28 mars 2017 / 10:49 / il y a 5 mois

EnBW passe le dividende pour la première fois en 13 ans

FRANCFORT, 28 mars (Reuters) - EnBW, numéro quatre des services aux collectivités en Allemagne, a dit mardi qu'il ne verserait pas de dividende au titre de 2016, une première en 13 ans, en raison de la perte accusée l'an dernier du fait de l'accord conclu avec Berlin sur les déchets nucléaires.

Les quatre principales compagnies d'électricité d'Allemagne, E.ON, RWE, EnBW et Vattenfall VATN.UL ont convenu l'an dernier avec l'Etat fédéral allemand de verser un total de 23,556 milliards d'euros dans un fonds, payable en une ou plusieurs fois d'ici 2026, en échange de la prise en charge du stockage des déchets nucléaires par l'Etat.

EnBW va transférer 4,7 milliards d'euros à ce fonds le 1er juillet, une somme passée dans les comptes 2016, ce qui se traduit pour le groupe par une perte nette de 1,8 milliard d'euros. L'excédent brut d'exploitation (EBE) ajusté a de son côté baissé de 8% l'an dernier, à 1,94 milliard d'euros.

"Les capacités financières de l'entreprise ont été poussées jusqu'à leurs retranchements ultimes en 2016", note Frank Mastiaux, président du directoire d'EnBW, dans une lettre aux actionnaires.

Il y a un plus d'un mois, RWE a également annoncé une impasse sur son dividende au titre de 2016, et ce pour la deuxième fois de suite, l'année dernière s'étant soldée par une perte de 4,3 milliards d'euros.

Le 15 mars, E.ON s'est engagé à s'attaquer à sa dette via des cessions d'actifs et des suppressions d'emplois, après une perte de 16 milliards d'euros en 2016, sous le coup de dépréciations au sein de sa filiale Uniper.

Pour 2017, EnBW anticipe au minimum une EBE ajusté inchangé par rapport à celui de l'an dernier. Le groupe dit qu'une augmentation de 5% est possible, ce qui, le cas échéant, serait la première hausse de ce bénéfice depuis 2010.

Le groupe a également dit qu'il entendait bien reprendre le versement de dividendes à l'avenir, ajoutant tabler sur une croissance significative de ses activités après 2020.

Vers 10h50 GMT, le titre EnBW perdait 0,20% à 23,01 alors que l'indice regroupant les "utilities" européennes avançait de 0,40%. (Christoph Steitz, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below