27 mars 2017 / 14:03 / dans 9 mois

BOURSE-Snap en hausse avec la fin du "blackout" des banques de l'IPO

par Rishika Sadam

27 mars (Reuters) - Snap, propriétaire de l‘application de messagerie Snapchat, gagne plus de 2% en début de séance lundi à Wall Street, porté par des recommandations favorables de plusieurs courtiers soumis à un “blackout” depuis l‘introduction en Bourse (IPO) de la start-up au début du mois.

L‘action avance de 2,02% à 23,20 dollars à 14h00 GMT. Introduit à 17 dollars, le titre avait gagné 50% pour sa première séance le 2 mars puis atteint le lendemain un record à 29,44 dollars avant de céder du terrain pour inscrire un plus bas de 18,90 dollars le 17 mars.

Entreprise du secteur des nouvelles technologies la mieux valorisée lors de son IPO aux Etats-Unis depuis Facebook en 2012, Snap a essuyé les critiques de nombreux investisseurs visant son absence de rentabilité et le ralentissement de la croissance de ses utilisateurs.

Au moins six intermédiaires, dont Morgan Stanley et Goldman Sachs, ont entamé le suivi de la valeur avec une recommandation au moins d’“achat”, en mettant en avant les perspectives de croissance à long terme de la start-up.

Les utilisateurs de Snap, qui appartiennent à la génération dite des “millenials”, un public plutôt engagé et difficile à séduire, ainsi que les offres vidéos uniques de Snap devraient générer d‘importantes recettes publicitaires, expliquent les analystes de Morgan Stanley, qui ont entamé leur suivi sur le titre avec une recommandation à “surpondérer”.

Parmi les autres brokers qui ont orchestré l‘introduction en Bourse, Jefferies, RBC, Cowen & Co et Credit Suisse sont à l‘achat. RBC, le plus optimiste, vise un objectif de 31 dollars.

JPMorgan, qui figurait aussi parmi les banques en charge de l‘IPO, est cependant à “neutre” sur le titre.

“La recommandation neutre est liée à une intensification de la concurrence dans les médias sociaux tels que Facebook et d‘autres, qui reprennent les fonctionnalités à succès de Snap avec une audience plus importante, ce qui pourrait peser sur la croissance du nombre de ses utilisateurs et entraîner une absence de rentabilité jusqu‘en 2019”, écrivent les analystes de JPMorgan.

Snap dispose à présent de huit recommandations à “acheter” ou des notes plus élevées, six à “vendre” et sept à “neutre” selon les données de Thomson Reuters. (Rishika Sadam; Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below