24 mars 2017 / 00:55 / il y a 5 mois

USA-Trump demande un vote sur l'Obamacare à la Chambre vendredi

(Actualisé avec nouveau vote vendredi)

par David Morgan et Richard Cowan

WASHINGTON, 24 mars (Reuters) - Donald Trump tentera de conclure vendredi l'abrogation de l'Obamacare, en la soumettant au vote de la Chambre des représentants, où le soutien des membres de son propre parti républicain reste incertain.

Donald Trump n'a pas réussi jeudi à convaincre suffisamment de républicains d'engager le détricotage de l'Obamacare, contraignant la Chambre des représentants à différer son vote.

Les républicains les plus conservateurs, affiliés au Freedom Caucus, estiment que le nouveau texte ne diffère pas assez de l'Obamacare tandis que les modérés craignent à l'inverse que la proposition de loi ne revienne à accroître le nombre d'Américains sans couverture maladie.

Mais le directeur du budget de la Maison blanche Mick Mulvaney a déclaré jeudi soir lors d'une réunion des républicains de la Chambre que le président avait fini les négociations et voulait un vote vendredi, selon le représentant de New York Chris Collins, proche allié de Trump.

"Le président a dit qu'il voulait un vote demain, pour ou contre", a déclaré Chris Collins. "Si pour une quelconque raison c'est contre, nous allons continuer à avancer sur d'autres parties de son programme", comme des réformes fiscales, a-t-il ajouté.

A l'issue d'une réunion au Congrès entre responsables de la Maison blanche et dirigeants de la Chambre, des représentants ont confirmé à des journalistes que le vote aurait lieu.

Selon le représentant Mark Meadows, président du groupe conservateur Freedom Caucus, des amendements de dernières minutes sont à l'étude mais le soutien nécessaire à l'adoption du projet reste incertain.

"Je reste optimiste" quant à la conclusion d'un accord, a-t-il déclaré.

Les républicains, avec 237 élus contre 193 pour les démocrates, sont majoritaires à la Chambre des républicains, mais le parti est divisé sur le projet.

Baptisé American Health Care Act, le projet républicain annule par exemple l'amende infligée à ceux qui ne souscrivent pas à une couverture santé, réduit le financement de Medicaid, le programme pour les pauvres et les handicapés, et modifie les subventions qui aident les particuliers à s'assurer. (avec Timothy Ahmann, Doina Chiacu, Mohammad Zargham et Roberta Rampton; Julie Carriat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below