23 mars 2017 / 11:44 / dans 8 mois

Certaines banques de la zone euro pourraient devoir fermer-Nouy

FRANCFORT, 23 mars (Reuters) - Certaines banques de la zone euro pourraient devoir fermer si leur viabilité est remise en cause, a dit jeudi Danièle Nouy, la responsable de la supervision bancaire au sein de la Banque centrale européenne (BCE), ajoutant devant le Parlement européen qu‘il y avait trop d‘établissements bancaires dans la région.

Elle n‘a mentionné aucune banque en particulier mais elle a insisté sur le fait que les règles européennes permettaient la fermeture de certains établissements, estimant au passage que la BCE devrait avoir plus de pouvoir pour fixer les règles de fonds propres exigibles des établissements de crédit.

“Dans certains cas, la consolidation peut également prendre la forme d‘une liquidation de banques si ces dernières deviennent non viables”, a dit Danièle Nouy devant une commission du Parlement.

Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca, deux banques régionales italiennes en grande difficulté, se sont tournées vers l‘Etat dans l‘espoir de bénéficier d‘un soutien financier public.

Mais, comme c‘est le cas pour le sauvetage de Banca Monte dei Paschi di Siena, la BCE doit d‘abord déterminer les besoins en capitaux des deux établissements avant qu‘un premier feu vert puisse être donné à l‘intervention de l‘Etat.

Francesco Canepa et Balazs Koranyi; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below