22 mars 2017 / 17:53 / il y a 7 mois

LEAD 1-USA-L'avenir de Sears inquiète les investisseurs, le titre chute

(Avec citations cours de Bourse)

22 mars (Reuters) - Sears Holdings chute lourdement mercredi à la Bourse de New York, les investisseurs s‘interrogeant sur l‘avenir du distributeur qui a averti la veille n‘être plus certain de pouvoir poursuivre son activité après des années de pertes et de recul de ses ventes.

Le titre lâchait près de 14% à 7,84 dollars vers 17h55 GMT, à la Bourse de New York qui au même moment reculait de 0,15%.

“Nos résultats opérationnels historiques font ressortir qu‘un doute substantiel existe quant à la capacité du groupe à poursuivre son existence en tant qu‘entreprise”, lit-on dans le rapport annuel du groupe publié mardi.

Cette information a aggravé les doutes sur la capacité du groupe à restructurer sa dette et ses stocks d‘ici la saison cruciale des fêtes de fin d‘année.

“Bien que je ne pense pas que cette nouvelle information signifie qu‘ils déposeront le bilan en 2017, elle montre que les 12 prochains mois seront cruciaux (...), leur marge de manoeuvre s‘amenuise”, a commenté Chad Brand, président de Peridot Capital Management, un fonds détenteur d‘obligations Sears.

Le catalogue de Sears fut l‘un des symboles de l‘essor de la société de consommation aux Etats-Unis dans l‘après-guerre mais le groupe n‘a pas su répondre à l‘évolution des habitudes de consommation et à l‘émergence de champions de la grande distribution comme Wal-Mart ou Target.

L‘exercice clos le 28 janvier s‘est soldé par une perte de 2,2 milliards de dollars (2,0 milliards d‘euros) qui porte à 7,4 milliards le total accumulé depuis 2013, période sur laquelle le chiffre d‘affaires a baissé de 44% à 22,1 milliards de dollars.

Le groupe dirigé par Edward Lampert, un gérant de fonds spéculatif, fait face à un endettement de 13,19 milliards de dollars.

Pour se désendetter, Sears a vendu des magasins ces dernières années et s‘est séparé de plusieurs de ses marques, dont sa marque d‘outils Craftsman rachetée l‘an dernier pour 900 millions de dollars par Black & Decker.

Ces cessions d‘actifs permettront au groupe de satisfaire ses besoins de capitaux cette année mais il sera difficile d‘en envisager d‘autres compte tenu des accords qu‘il a passés avec son fonds de retraite, écrit-il dans son rapport annuel.

Sears avait annoncé le mois dernier son intention de réduire ses coûts d‘un milliard de dollars et ses obligations de retraite d‘au moins 1,5 milliard cette année afin de réduire son endettement. (Ankit Ajmera à Bangalore et Nathan Layne à New York, Véronique Tison et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below