22 mars 2017 / 11:23 / il y a 5 mois

Le chinois Sinopec acquiert sa première raffinerie en Afrique

PEKIN, 22 mars (Reuters) - La compagnie pétrolière chinoise Sinopec a annoncé mercredi l'acquisition pour près d'un milliard de dollars (925 millions d'euros) de 75% des actifs de Chevron en Afrique du Sud et aussi de sa filiale au Botswana, s'offrant ainsi sa première grande raffinerie en Afrique.

Sinopec, de son vrai nom China Petroleum and Chemical Corporation, est le plus important opérateur de raffineries en Asie. L'accord avec Chevron lui permet de mettre la main sur une raffinerie d'une capacité de 100.000 barils par jour au Cap, une usine de lubrifiants à Durban, 820 stations-service de la marque Caltex et des entrepôts. A cela s'ajoutent 220 commerces en Afrique du Sud et dans le Botswana voisin.

La demande de pétrole raffiné a augmenté de près de 5% par an en Afrique du Sud sur les cinq dernières années pour atteindre un total actuel de 27 millions de tonnes, a précisé la compagnie chinoise.

Le solde de 25% restera détenu par des actionnaires locaux, conformément à la réglementation sud-africaine.

Les enchères pour les actifs de Chevron en Afrique australe ont duré plus d'un an et ont un temps intéressé Total ainsi que les groupes de négoce Glencore et Gunvor, selon des informations obtenues par Reuters. (Meng Meng, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below