21 mars 2017 / 12:01 / il y a 8 mois

BMW espère une clarification rapide sur des quotas en Chine

MUNICH, 21 mars (Reuters) - Harald Krüger, le président du directoire de BMW, a dit mardi espérer une clarification rapide des autorités chinoises sur le nouveau cadre réglementaire en préparation pour promouvoir les voitures électriques.

“Les règles n‘ont pas encore été finalisées. On réagira en fonction. Nous attendons des éléments de clarification dans les prochaines semaines, pas dans plusieurs mois”, a-t-il dit lors de la conférence de presse du groupe sur ses résultats annuels.

Pékin envisage d‘imposer que les “nouveaux véhicules énergétiques” (NEV) représentent 8% des ventes des constructeurs dès 2018 puis 10% en 2019 et 12% en 2020, ce qui a suscité des protestations des fabricants étrangers.

Des sources à Pékin ont indiqué la semaine dernière que l‘instauration de ces quotas pourrait être repoussée d‘une année.

Harald Krüger, qui était du voyage de la chancelière allemande Angela Merkel à Washington la semaine dernière, a par ailleurs dit avoir eu un échange “constructif” avec le président Donald Trump à qui il a expliqué l‘importance du libre-échange.

La plus grande usine BMW au monde se trouve à Spartanburg, en Caroline du Sud, et le constructeur allemand prévoit d‘y porter sa capacité de production à 450.000 véhicules, dont 70% destinés à l‘exportation. BMW construit aussi une nouvelle usine au Mexique, où il prévoit d‘investir 2,2 milliards de dollars (2,06 milliards d‘euros) d‘ici 2019. (Edward Taylor, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below