16 mars 2017 / 10:02 / il y a 6 mois

TAUX-Le spread France-Allemagne se détend après le vote aux Pays-Bas

LONDRES, 16 mars (Reuters) - L‘écart de rendement (spread) entre les obligations d‘Etat françaises et allemandes s‘est réduit jeudi à un creux de deux semaines après la victoire du Premier ministre Mark Rutte devant la formation d‘extrême droite de Geert Wilders aux élections législatives aux Pays-Bas.

Le résultat de ce scrutin, qui avait valeur de test pour les partis traditionnels en Europe, a permis au spread entre l‘OAT à 10 ans et le Bund de même échéance de passer sous les 60 points de base pour la première fois depuis le 3 mars.

Ce spread, très surveillé sur les marchés, avait atteint 83,5 points de base en février avec une dette française sous pression en raison de sondages montrant Marine Le Pen en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle.

Dans ce contexte, la nette victoire du VVD de Mark Rutte contribue à faire refluer le risque politique pesant sur le marché obligataire, explique l‘analyste Rene Albrecht (DZ Bank).

“Pour les investisseurs internationaux, ce résultat montre que le sentiment politique en Europe n‘est pas comparable à ce que nous avons vu aux Etats-Unis et au Royaume-Uni l‘an dernier et diminue à leurs yeux la probabilité de voir Le Pen devenir présidente de la France”, dit-il. (Abhinav Ramnarayan, Patrick Vignal pour le service français, édité par Blandine hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below