16 mars 2017 / 09:37 / il y a 5 mois

GB-Le Parlement veut une enquête sur des fuites statistiques présumées

LONDRES, 16 mars (Reuters) - Le président de la commission des Finances du Parlement britannique a demandé au régulateur des marchés financiers d'enquêter sur des informations de presse faisant état de mouvements de marché suspects avant la publication d'indicateurs économiques par l'Office de la statistique nationale (ONS).

"J'ai pris connaissance de récentes informations de presse qui suggèrent que des statistiques de l'ONS pourraient faire l'objet de fuites avant leur publication officielle, et que cette information est utilisée afin de réaliser des gains inappropriés sur les marchés financiers", écrit Andrew Tyrie, dans un courrier au président de la Financial Conduct Authority.

"La Financial Conduct Autorithy (FCA) voudra se saisir de cette question, si ce n'est pas déjà fait, étant donné que l'un de ses objectifs est de protéger et de renforcer l'intégrité du système financier britannique."

Dans une dépêche publiée mardi, Reuters a fait état de huit occurrences sur les 12 derniers mois au cours desquelles la livre sterling a décalé contre le dollar dans les minutes qui ont précédé la publication des chiffres des ventes de détail dans un sens anticipant correctement l'orientation de la devise une fois les chiffres rendus publics.

Graphique : tmsnrt.rs/2nfNwsi

La veille, le Wall Street Journal avait publié une analyse sur la publication de 207 indicateurs économiques britanniques portant sur l'inflation, la production industrielle et les données sur le marché du travail et montrant que dans 59,5% des cas les contrats à terme sur les emprunts d'Etat britanniques (gilts) avaient décalé peu avant la publication des chiffres dans un sens qui s'est confirmé voire accentué après qu'ils aient été rendus publics officiellement.

L'ONS s'est refusé à tout commentaire sur l'enquête de Reuters spécifiquement mais un de ses portes-paroles a dit que l'organisme prenait "très au sérieux" la protection des données économiques avant leur publication.

Interrogée sur de possibles fuites d'indicateurs économiques avant leur publication, la Financial Conduct Authority n'a pas souhaité faire de commentaires.

En 2011, l'ONS avait enquêté sur des rumeurs de diffusion des données montrant un recul de l'inflation inattendu avant l'heure de publication officielle. L'ONS a refusé de commenter les résultats de cette enquête.

William Schomberg, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below