16 mars 2017 / 09:43 / dans 9 mois

3 QUESTIONS À-Pays-Bas-Le succès de Rutte peut créer un sursaut-Degroof Petercam

PARIS, 16 mars (Reuters) - Le résultat des élections néerlandaises, où le parti d‘extrême droite de Geert Wilders a été devancé par la formation du Premier ministre sortant Mark Rutte, constitue un signal très positif pour l‘Europe et les marchés, estime Bruno Colmant, chef économiste de la banque Degroof Petercam.

1 / Quels enseignements peut-on tirer des résultats de l‘élection néerlandaise ?

Bruno Colmant - C‘est la première fois depuis longtemps que les marchés ne sont pas confrontés à une mauvaise surprise. Contrairement à l‘élection de Trump ou au vote sur le Brexit, les choses restent en l‘état. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte va sûrement effectuer un troisième mandat. Avant les élections en France et en Allemagne, cela montre que les mauvaises surprises ne sont pas obligatoires.

2 / Peut-on dire qu‘il s‘agit d‘un premier test politique réussi pour l‘Europe ?

Bruno Colmant - Le résultat des élections néerlandaises constitue un signal très positif puisque la mobilisation a montré qu‘une sortie de l‘Union européenne était perçue comme une mauvaise chose. Les Pays-Bas sont un des six pays fondateurs de l‘Union européenne, le résultat des élections peut donc donner une sursaut de conscience en Europe et avoir un impact notamment sur l‘opinion française.

3 / Quel peut être l‘impact du résultat de ces élections sur les marchés ?

Bruno Colmant - Comme le montre la progression de l‘euro cette nuit, cela a un impact très positif sur la devise européenne. L‘apaisement devrait aussi être perceptible sur les Bourses européennes. Sans préjuger de ce qui pourrait se passer aujourd‘hui, c‘est structurellement une bonne nouvelle pour les marchés d‘actions européens. Si ce sentiment d‘optimisme se confirme à l‘occasion des élections en France et en Allemagne, on peut s‘attendre à une bonne performance sur les marchés d‘actions en Europe cette année.

Par ailleurs, si le sentiment anti-euro ne monte pas dans les prochains mois, cela pourrait faciliter la normalisation de la politique monétaire de la Banque centrale européenne et la fin du programme d‘assouplissement monétaire (QE).

Voir aussi :

Pays-Bas-Victoire de la droite de Mark Rutte sur l‘extrême droite (Propos recueillis par Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below