15 mars 2017 / 07:07 / il y a 9 mois

BOURSE-Toshiba, sous surveillance au TSE, chute encore de 12%

* Toshiba étudie diverses options pour sa filiale Westinghouse

* Menace d‘un retrait de la cote au Tokyo Stock Exchange

* Le titre perd encore 12,2%

TOKYO, 15 mars (Reuters) - Toshiba a encore chuté de plus de 12% à la Bourse de Tokyo mercredi après avoir dit envisager plusieurs options pour Westinghouse, sans préciser s‘il placerait sa filiale nucléaire américaine sous la protection du Chapitre 11 de la loi sur les faillites.

Le titre a aussi pâti de l‘annonce, mardi, d‘un nouveau report de la publication des résultats du groupe qui a amené le Tokyo Stock Exchange (TSE), l‘opérateur de la Bourse de Tokyo, à le placer sous surveillance en vue d‘une possible radiation.

L‘action a perdu 12,23% à 189,50 yens, portant son recul à plus de 50% depuis le mois de décembre.

La décision du TSE, automatique et attendue, sanctionne l‘échec de Toshiba à faire le ménage dans ses comptes un an et demi après l‘éclatement d‘un scandale comptable et rend le titre impossible à acheter pour les investisseurs institutionnels, ont indiqué des intervenants de marché.

L‘opérateur de Bourse prendra sa décision en fonction d‘un rapport que Toshiba lui a soumis mercredi et qui porte sur ses contrôles internes depuis le scandale de 2015.

“Les détails cruciaux sur Westinghouse n‘y figureront pas. Le groupe a déjà reporté par deux fois la publication de ses résultats trimestriels et si le rapport n‘est pas complet, il y a toutes les chances que la Bourse ne s‘en satisfasse pas”, a déclaré Fumio Matsumoto, gérant chez Dalton Capital Japan.

Le directeur général de Toshiba, Satoshi Tsunakawa, a éludé mardi les questions sur Westinghouse en disant que le groupe explorait diverses options.

Pour Masayuki Doshida, analyste marchés chez Rakuten Securities, trop d‘incertitudes entourent l‘avenir de Toshiba.

“Quel prix pourra-t-il tirer de ses puces ? Quand les résultats seront-ils publiés ? Restera-t-il coté ? Pourra-t-il vendre Westinghouse ? Il y a toujours plus d‘interrogations”, dit-il.

Le groupe devait rencontrer mercredi ses banques créancières pour faire un point sur la situation, on dit des sources au fait du dossier.

Voir aussi ENCADRÉ Que restera-t-il de Toshiba après la vente de ses mémoires ? (Ayai Tomisawa et Hideyuki Sano, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below