12 mars 2017 / 15:37 / il y a 5 mois

Piëch risque de perdre son siège chez Porsche SE-presse

FRANCFORT, 12 mars (Reuters) - Ferdinand Piëch, l'ex-président du conseil de surveillance de Volkswagen , pourrait bien perdre son siège chez Porsche SE , rapporte le Bild am Sonntag.

Les actionnaires de Porsche SE se prononceront sur la future composition du conseil de surveillance de la holding à l'occasion de l'assemblée générale annuelle du 30 mai.

La liste définitive des candidats doit être bouclée d'ici la mi-avril et si Wolfgang Porsche et Hans Michel Piëch, le frère de Ferdinand, y figurent ce n'est pas le cas de ce dernier, ajoute Bild am Sonntag, citant une source proches du dossier.

Un porte-parole de Porsche SE, qui détient 52% des droits de vote de Volkswagen, a dit que la composition définitive du conseil de surveillance n'avait pas encore été décidée.

Ferdinand Piëch n'était pas joignable dans l'immédiat. Il avait démissionné de la présidence de Volkswagen à la suite d'un conflit avec l'ex-président du directoire Martin Winterkorn en avril 2015.

Volkswagen avait fait savoir le mois dernier qu'il étudiait des mesures à l'encontre de Ferdinand Piëch à la suite d'informations suivant lesquelles il avait accusé des membres du conseil de surveillance de n'avoir pas réagi au scandale des tests d'émissions polluantes aux Etats-Unis.

Jan Schwartz, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below