10 mars 2017 / 16:46 / il y a 5 mois

Nombreux projets en Chine pour la Nouvelle route de la soie

PEKIN, 10 mars (Reuters) - Les régions chinoises font assaut de propositions à l'occasion de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP), le Parlement chinois, pour participer au grand projet de Nouvelle route de la soie du président Xi Jinping.

Le projet officiel a été lancé en 2015 pour développer le commerce entre la Chine et les autres pays d'Asie et d'Europe et trouver de nouveaux moteurs de croissance à une économie chinoise en ralentissement. Il ne liste que 18 provinces participantes, mais, aujourd'hui, plus de 30 régions et territoires chinois disent avoir une stratégie et des projets estampillés Route de la soie.

"Le secrétaire de notre parti, le maire, le maire-adjoint se sont tous rendus dans les pays de la Nouvelle route comme la Pologne et la République tchèque, et même certaines parties de la Russie comme le Tatarstan. Nous avons beaucoup de projets de coopération dans le cadre du projet Nouvelle route", s'enthousiasme Tang Limin, secrétaire général de la province du Sichuan. Et peu importe que le Sichuan n'ait pas été listé comme province prioritaire il y a deux ans.

Les ralliements au projet initial sont facilités par les contours plutôt vagues de la Nouvelle route de la soie.

Pékin a fourni les grandes lignes prioritaires comme l'investissement dans les infrastructures, le reste étant ouvert à interprétation.

Les échanges culturels avec d'autres pays, la création de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures et les acquisitions par les sociétés chinoises de concurrents à l'étranger ont pu être décrites par la presse chinoise comme entrant dans le projet.

Les délégués à l'ANP se sont calés sur cette souplesse.

Bai Hongzhan, délégué de la province du Henan, dans le centre de la Chine, a proposé devant l'ANP que la capitale du Henan, Zhengzhou, devienne un noeud routier où les représentations étrangères de pays pourraient établir un consulat.

La province du Shaanxi, connue pour sa célèbre armée de terre cuite, envisage entre autres, d'aménager des musées des traditions populaires ainsi que des jardins.

Dans certaines provinces, comme le Jiangsu, les entreprises se sont également emparées du projet, comme l'explique Yan Lijuan, délégué de la province et patron de la société XCMG Construction Machinery.

"La Route de la soie est extrêmement importante pour chaque ville, chaque société et chaque entreprise du Jiangsu", déclare-t-il. (Brenda Goh, avec Muyu Xu et le bureau de Shanghai; Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below