10 mars 2017 / 14:55 / il y a 5 mois

Tsipras parle de "progrès significatifs" avec les créanciers d'Athènes

BRUXELLES, 10 mars (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a fait état vendredi de "progrès significatifs" dans les discussions avec ses créanciers sur l'examen des réformes mises en oeuvre dans le cadre du troisième plan de renflouement.

Tsipras, qui s'exprimait à l'issue du conseil européen de Bruxelles, a dit son espoir de parvenir à un accord global d'ici avril.

"Il y a eu selon moi des progrès significatifs", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. "Il est possible de parvenir à un accord technique d'ici (la réunion de) l'Eurogroupe du 20 mars, et il est parfaitement faisable d'avoir un accord global couvrant les mesures de moyen terme sur la dette d'ici avril", a-t-il ajouté.

Les créanciers de la Grèce ont entamé de nouvelles négociations avec Athènes la semaine dernière pour conclure un une nouvelle "revue", ou examen, des mesures mises en oeuvre dans le cadre du plan d'aide de 86 milliards d'euros négocié à l'été 2015.

Quand la Grèce fait référence à un "accord global", elle entend à la fois 1. un accord sur les réformes à mener sur les marchés du travail et de l'énergie; 2. une clarification sur la restructuration de la dette à moyen terme; et 3. une série de mesures budgétaires à compter de 2019 visant à maintenir l'excédent primaire du pays - hors service de la dette - à environ 3,5% du produit intérieur brut (PIB). (Renee Maltezou; Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below