9 mars 2017 / 09:41 / il y a 5 mois

La BCE doit songer à en finir avec le QE-Ifo

BERLIN, 9 mars (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) doit songer à mettre un terme à sa politique de soutien monétaire puisque l'inflation de la zone euro a atteint son objectif de stabilité des prix, estime l'institut économique allemand Ifo.

La BCE tient sa réunion de politique monétaire ce jeudi et elle ne devrait pas modifier les taux à l'approche d'élections à haut risque aux Pays-Bas et en France et compte tenu d'une reprise économique qui reste fragile.

La BCE ne devrait pas commencer à évoquer un abandon progressif de sa politique monétaire ultra-accommodante avant la fin de l'année ou le début 2018, montre une enquête Reuters.

"Il faut maintenant lever le pied de l'accélérateur et réduire les achats obligataires à partir d'avril par tranches mensuelles de 10 milliards d'euros", a dit Clemens Füst, le patron de l'Ifo.

La BCE a décidé en décembre de ramener ses achats d'actifs mensuels de 80 à 60 milliards d'euros à partir d'avril mais les achats doivent se poursuivre jusqu'à la fin de l'année.

Un peu auparavant ce jeudi, la fédération bancaire allemande BdB a dit elle aussi que la BCE devrait préparer le terrain à un arrêt progressif de sa politique monétaire ultra-accommodante. Elle avait déjà estimé lundi que cette politique ne s'imposait plus.

Michael Nienaber, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below