6 mars 2017 / 15:34 / il y a 5 mois

La politique de Trump pèse sur les réservations de voyages vers les USA

BERLIN, 6 mars (Reuters) - Les demandes de voyages vers les Etats-Unis pour les mois à venir stagnent après un début positif en début d'année, freinées par l'incertitude sur un éventuel nouveau décret suspendant temporairement leur accès à certains voyageurs, selon une étude du cabinet ForwardKeys publiée lundi.

FordwardKeys, qui passe en revue 16 millions de réservations de vols par jour, précise également que les voyages des Etats-Unis vers et à partir du Moyen-Orient ont ralenti après le décret du président américain Donald Trump suspendant temporairement l'entrée sur le territoire des Etats-Unis des ressortissants de sept pays à majorité musulmane.

Signée le 27 janvier dernier, la première version de cet "executive order" a été bloquée par des tribunaux fédéraux.

"L'incertitude règne et la rhétorique présidentielle semble dissuader les visiteurs (de se rendre) aux Etats-Unis", explique Olivier Jager, fondateur de ForwardKeys dans un communiqué.

La demande de voyages pour les Etats-Unis sera au nombre des sujets évoqués lors de la conférence IHIF du secteur de l'hôtellerie à Berlin cette semaine.

Le directeur général du groupe Marriott International juge qu'il est trop pour parvenir à des conclusions et que l'évolution des taux de change peut également jouer un rôle, notamment pour des Européens.

"Les commentaires et les actes de la nouvelle administration Trump n'aident pas, mais nous ne voyons pas les données suggérant qu'ils ont été terriblement néfastes", a déclaré Arne Sorenson à Reuters en marge de l'International Hotel Investment Forum (IHIF).

Les voyages internationaux vers les Etats-Unis ont accusé une baisse de 6,5% dans les huit jours qui ont suivi le décret de Donald Trump en janvier.

Dans sa dernière livraison, ForwarKeys indique que les réservations ont repris après le blocage du décret par les tribunaux fédéraux avant de repartir à la baisse avec l'éventuelle entrée en vigueur d'un nouveau décret.

Globalement les réservations vers les Etats Unis pour les trois prochains moins ont baissé de 0,4% par rapport à l'année dernière.

L'étude montre également que les réservations du Moyen-Orient vers les Etats-Unis ont augmenté de 12% dans les trois semaines précédent l'interdiction, avant de chuter de 27% dans les quatre semaines qui l'ont suivie.

Selon le site de recherche de voyages Kayak (groupe Priceline), les recherches en Europe pour des vols vers les Etats-Unis ont baissé de 12% depuis l'élection présidentielle du 8 novembre. L'élection de Donald Trump n'a pas toutefois découragé les Allemands, dont les recherches ont augmenté de 10% sur cette période, montrent les données fournies par Kayak.

Selon une source à la Maison blanche, Donald Trump devrait signer ce lundi une nouvelle version de son décret suspendant temporairement l'entrée sur le territoire des ressortissants d'un certain nombre de pays d'Afrique et du Moyen-Orient, mais l'Irak ne figurera plus sur cette liste. (Victoria Bryan, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below