3 mars 2017 / 18:23 / dans 8 mois

Une hausse de taux en mars "probablement appropriée"-Yellen (Fed)

CHICAGO, 3 mars (Reuters) - La Réserve fédérale relèvera probablement ses taux d‘intérêt ce mois-ci si les indicateurs économiques confirment la tendance à l‘oeuvre sur le marché du travail et sur l‘inflation aux Etats-Unis, a déclaré vendredi Janet Yellen, la présidente de la Fed.

Ces propos vont dans le sens de ceux de plusieurs autres responsables de la Fed cette semaine, qui ont évoqué une possible hausse de taux lors de la prochaine réunion du comité de politique monétaire les 14 et 15 mars prochains.

“Lors de notre réunion ce mois-ci, le comité examinera si l‘emploi et l‘inflation continuent d‘évoluer conformément à nos anticipations, auquel cas un nouvel ajustement du taux des fonds fédéraux serait probablement approprié”, a dit Janet Yellen, selon le discours de son intervention devant l‘Executives Club de Chicago.

La présidente de la Fed a en outre déclaré que le rythme du resserrement monétaire aux Etats-Unis devrait être plus rapide cette année qu‘en 2015 et 2016, deux années au cours desquelles la banque centrale américaine n‘a à chaque fois relevé ses taux qu‘à une seule reprise.

“Dans l‘ensemble, les perspectives en faveur d‘une poursuite de la croissance économique modérée semblent encourageantes, particulièrement parce que les risques émanant de l‘étranger semblent s‘être quelque peu amenuisés”, a dit Janet Yellen.

Selon elle, l‘objectif de la Fed en termes d‘emploi est largement atteint et l‘inflation grimpe.

Les chiffres de l‘inflation publiés mercredi montrent que les prix à la consommation ont enregistré en janvier leur plus forte progression mensuelle en quatre ans, avec une hausse de 1,9% sur un an quand l‘objectif de la Fed est de 2%.

Le prochain rapport mensuel sur l‘emploi aux Etats-Unis sera publié le 10 mars. Les dernières données placent le taux de chômage à 4,8%.

Les responsables de la Fed ont constaté un renforcement de l‘optimisme des entreprises et des investisseurs depuis la victoire de Donald Trump à l‘élection présidentielle du 8 novembre aux Etats-Unis.

Janet Yellen n‘a pas évoqué vendredi l‘impact possible des promesses de baisses d‘impôts, de dérégulation et de relance budgétaire du nouveau président américain. (Lindsay Dunsmuir et Howard Schneider; Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below