3 mars 2017 / 12:07 / il y a 5 mois

LEAD 1-LSE dit ne pas renoncer à sa fusion avec Deutsche Börse

(Actualisé avec commentaires du directeur général)

LONDRES, 3 mars (Reuters) - London Stock Exchange Group a déclaré vendredi continuer à travailler à l'obtention du feu vert de l'Union européenne au projet de fusion à plus de 28 milliards d'euros avec Deutsche Börse qui semble désormais largement compromis.

LSE a déclaré dimanche soir qu'il ne répondrait pas à la demande des autorités de la concurrence européennes de vendre sa participation de 60% dans sa plate-forme italienne MTS sur les marchés de taux.

"Le groupe continue à travailler dur à sa proposition de fusion avec Deutsche Börse", déclare LSE dans un communiqué accompagnant la publication de ses résultats annuels.

"C'est à eux maintenant d'examiner les concessions que nous avons proposées", a dit Xavier Rolet.

L'Union européenne doit se prononcer sur cette fusion d'ici au 3 avril. LSE a accepté de céder la branche parisienne de son activité de compensation et d'autres concessions, pour apaiser les craintes de Bruxelles de distorsion de concurrence.

Son directeur général, Xavier Rolet, 57 ans, a souligné lors d'une conférence téléphonique qu'il "reporterait son départ en retraite" si la fusion était effectivement remise en cause.

Selon les termes de l'acccord, il devait céder le poste à son homologue de Deutsche Börse, Carsten Kengeter, en contrepartie de l'assurance que le siège resterait à Londres.

Si l'opération tombe à l'eau, "il semble que ma retraite sera repoussée".

LSE a publié un chiffre d'affaires global annuel en hausse de 17% à 1,66 milliard de livres (1,86 milliard d'euros) et un revenu des activités principales en progression de 14% à 1,5 milliard de livres. Les analystes anticipaient un revenu de 1,56 milliard et un chiffre d'affaires global de 1,611 milliard, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Chaque activité a progressé et le groupe reste bien positionné dans tous les secteurs, a déclaré le directeur général Xavier Rolet.

Euronext, qui aurait été un éventuel candidat au rachat de la plate-forme MTS de LSE, a annoncé vendredi un investissement stratégique de 10 millions de dollars dans l'éditeur de logiciels financiers Algomi dans l'objectif d'ouvrir une plate-forme obligataire en Amérique du Nord.

Vers 12h05 GMT, le titre LSE perd 1,62% à 3.092 pence à la Bourse de Londres, qui recule de 0,25%.

Le directeur général de LSE a par ailleurs affirmé que l'opérateur londonien, institution vieille de 318 ans, affichait de bonnes performances sur tous les fronts en solo et qu'il n'y avait pas de "plan B" en cas d'échec du projet de fusion.

"Nous sommes très contents de notre profil commercial en ce moment (...) Nous continuons à voir des opportunités d'acquisitions pouvant avoir un impact positif sur nos résultats", a-t-il dit. (Huw Jones and Carolyn Cohn, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below