2 mars 2017 / 17:25 / il y a 6 mois

Emirates rejette les accusations d'AF-KLM et Lufthansa

BRUXELLES, 2 mars (Reuters) - Emirates a rejeté jeudi les accusations d'Air France-KLM et de Lufthansa selon lesquelles la concurrence des compagnies du Golfe les a contraintes à renoncer à certaines liaisons vers l'Asie.

Dans une lettre à la Commission européenne, les patrons des groupes franco-néerlandais et allemand invitent l'exécutif de l'UE à la fermeté contre les pratiques jugées déloyales des compagnies du Golfe.

"Il est déconcertant de constater que deux des principales compagnies historiques d'Europe prétendent que les compagnies du Golfe les ont contraintes à réduire leur service vers l'Asie alors que le contraire est vrai", a dit une porte-parole d'Emirates.

"Les données de l'OAG (Official Airline Guide) montrent qu'entre 2007 et 2017, les six transporteurs européens ont en fait augmenté leurs capacités cumulées de l'Europe vers l'Asie en termes de sièges (17%) et de fréquences de vols (6%)", a-t-elle ajouté.

Cette porte-parole a aussi démenti les accusations récurrentes selon lesquelles les compagnies du Golfe reçoivent des aides d'Etat illégales.

"Nous avons de manière répétée réfuté toutes les accusations relatives à des subventions et démontré que nous opérons sur une base entièrement commerciale", a-t-elle dit. (Julia Fioretti; Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below